NOUVELLES

Syrie: Assad affirme que le projet de l'islam politique a échoué (TV)

07/04/2014 11:27 EDT | Actualisé 07/06/2014 05:12 EDT

Le président syrien Bachar al-Assad affirmé lundi que le "projet de l'islam politique avait échoué", appelant à séparer la religion de la politique, a rapporté la télévision syrienne.

"Le projet de l'islam politique a échoué, et on ne devrait pas mêler le travail politique au travail religieux", a-t-il dit à l'occasion du 67e anniversaire de la fondation de son parti, le Baas.

Le président Assad a fait ces déclarations alors que la guerre fait rage entre forces gouvernementales et rebelles, dominés par les combattants islamistes -- qui comptent parmi eux des modérés et des radicaux, ces derniers voulant imposer un Etat islamique en Syrie.

M. Assad utilise le terme "terroristes" pour désigner l'ensemble des rebelles et dit combattre des extrémistes aux idées rétrogrades. Il a à plusieurs reprises insisté sur la nécessité pour tous les secteurs de la société syrienne de combattre l'"extrémisme".

Le président Assad a aussi affirmé que son gouvernement "poursuivait le processus de réconciliation, car ce que nous cherchons c'est mettre fin à l'effusion de sang et à la destruction des infrastructures".

Au cours des derniers mois, le gouvernement a conclu avec les rebelles des cessez-le-feu dans plusieurs secteurs autour de Damas.

Les accords prévoyaient l'entrée de nourriture dans ces localités assiégées; en contrepartie, les rebelles ont accepté de hisser le drapeau officiel syrien à la place de l'étendard de la révolution et dans de nombreux cas de rendre leurs armes lourdes.

Le conflit en Syrie a fait plus de 150.000 morts en trois ans.

rim-rd/sah/feb/cco

PLUS:hp