NOUVELLES

L'opposition syrienne condamne le meurtre du prêtre jésuite à Homs

07/04/2014 11:12 EDT | Actualisé 07/06/2014 05:12 EDT

La Coalition nationale de l'opposition syrienne a condamné lundi "dans les termes les plus forts" le meurtre d'un prêtre jésuite néerlandais, qui avait choisi de rester dans la Vieille ville de Homs par solidarité avec la population de Syrie.

"Nous avons appris avec tristesse et une grande émotion l'assassinat du père Frans van der Lugt à Homs aujourd'hui", a déclaré le chef de la Coalition Ahmad Jarba dans un communiqué.

"Nous condamnons dans les termes les plus forts cet acte criminel et aberrant", et "soutenons fermement la demande de tous les groupes de l'opposition syrienne de trouver les criminels ayant perpétré cet acte lâche" et de les juger, a-t-il ajouté.

Agé de 75 ans, le prêtre, qui résidait en Syrie depuis 1966, a été exécuté de sang froid lundi par un inconnu dans la Vieille ville de Homs, un secteur tenu par les rebelles et assiégé par l'armée syrienne, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Selon le communiqué de l'opposition, le père van der Lugt était protégé par l'Armée syrienne libre (ASL). "Le garde de l'ASL a été blessé à la poitrine ce matin quand un homme armé et masqué a attaqué le monastère", a précisé l'opposition.

Selon Monzer Akbik, porte-parole de M. Jarba, le régime du président Bachar al-Assad "est en fin de compte le seul responsable du crime et le seul bénéficiaire de la mort du père Frans".

"C'est un prêtre chrétien sous la protection de l'Armée syrienne libre qui a été lâchement assassiné à cause de son soutien au peuple syrien", a souligné M. Akbik.

"L'engagement de l'ASL à protéger les chrétiens (...) est bien connu. Nous condamnons d'une seule voix cet acte barbare".

Malgré les conditions de vie extrêmement difficiles et la pénurie de nourriture, le jésuite avait choisi de rester dans la Vieille ville de Homs, bombardée depuis près de deux ans par les troupes de Bachar al-Assad, afin de témoigner sa solidarité à la population syrienne.

sah-rm/cco

PLUS:hp