NOUVELLES

La Russie veut qu'on cesse de la rendre responsable des problèmes de l'Ukraine

07/04/2014 11:55 EDT | Actualisé 07/06/2014 05:12 EDT

La Russie a estimé lundi qu'il fallait cesser de la rendre responsable de tous les "problèmes" de l'Ukraine, après que le gouvernement pro-européen de Kiev a accusé le grand voisin russe d'avoir un plan pour "démembrer" le pays à la suite d'une montée des tensions dans l'est.

"Cessez de blâmer la Russie, en l'accusant de tous les problèmes de l'Ukraine", a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

"Le peuple ukrainien veut une réponse claire de Kiev à ses questions", a-t-elle ajouté.

"Sans véritable réforme constitutionnelle en Ukraine, dans le cadre de laquelle, via une fédéralisation, les intérêts de toutes les régions du pays seraient assurés, (...) il est difficile de tabler sur une stabilisation à long terme" du pays, a poursuivi le ministère russe.

"Si cette attitude irresponsable envers le sort du pays, envers le sort du peuple se poursuit de la part des forces politiques qui se définissent comme les autorités, alors l'Ukraine va inévitablement être confrontée à de nouvelles difficultés et crises", est-il souligné dans le communiqué.

L'Ukraine était confrontée lundi à une menace de sécession dans l'est russophone où des activistes ont proclamé une "république souveraine" dans la grande ville de Donetsk et réclamé leur rattachement à la Russie.

La Crimée a été rattachée à la Russie le mois dernier à la suite d'un scénario du même genre, mais avec l'intervention de forces russes plus ou moins camouflées, ce qui a été dénoncé comme une annexion par les Occidentaux.

Le gouvernement intérimaire pro-européen ukrainien, issu du soulèvement qui a renversé le 22 février le pouvoir pro-russe du président Viktor Ianoukovitch, a accusé lundi la Russie de mettre en oeuvre "un plan pour déstabiliser la situation" dans l'est et "démembrer l'Ukraine".

lap/nm/plh

PLUS:hp