NOUVELLES

Ford rappelle plus de 400 000 véhicules en Amérique du Nord

07/04/2014 04:41 EDT | Actualisé 06/06/2014 05:12 EDT

Le constructeur automobile américain Ford rappelle plus de 434 000 véhicules en Amérique du Nord, des Ford Escape et des Ford Fusion.

Les voitures ont un problème de corrosion et un défaut dans le socle du siège arrière.

Le problème de corrosion, qui concerne 385 762 Ford Escape construites entre 2001 et 2004, affecterait la direction de l'automobile, a expliqué le constructeur. Un accident lié à ce problème a été signalé, mais il n'y a pas eu de blessés, précise Ford.

Le second train de rappels concerne 48 950 Ford Fusion, Ford Escape, son modèle de luxe Lincoln MKZ et le monospace C-Max produits en 2013 et 2014. La plupart se trouvent aux États unis (42 972), 4744 sont au Canada et 1081 au Mexique. Ford doit changer le socle des sièges arrière parce qu'il n'est pas compatible avec les normes requises.

Ford dit cependant n'avoir recensé aucun accident lié à ce défaut.

Ce rappel survient au moment où le plus important constructeur automobile américain, General Motors (GM), fait l'objet d'une enquête des autorités américaines sur le rappel jugé tardif de 2,6 millions de véhicules en Amérique du Nord. Les voitures ont notamment un défaut du commutateur d'allumage qui reçoit la clé de contact. Le commutateur d'allumage peut faire bouger la clé de contact et la faire glisser en position « off », provoquant l'arrêt du moteur. 

Le problème a été lié à 31 accidents ayant provoqué la mort de 12 personnes. GM a mis plus de 10 ans à rappeler les véhicules et les autorités américaines veulent savoir pourquoi. Un recours collectif est organisé au Canada contre General Motors à ce sujet.

PLUS:rc