POLITIQUE

Élections 2014 - «Un passage douloureux pour le Québec», selon Amir Khadir

07/04/2014 09:49 EDT | Actualisé 08/04/2014 01:07 EDT

Même si Québec solidaire conservera au moins deux députés à l'Assemblée nationale, l'élection d'un gouvernement libéral majoritaire est qualifiée de « grave » par la formation de gauche.

La co-porte-parole Françoise David, qui a conservé son siège dans Gouin, à Montréal, dit comprendre la peine et la colère des progressistes découragés par le retour du Parti libéral au gouvernement.

Selon Mme David, il faut rebâtir un « véritable mouvement souverainiste » ancré dans des valeurs de gauche telles que l'écologie, la laïcité et l'égalité homme-femme.

« Ce sera un passage douloureux pour le Québec », a pour sa part lancé M. Khadir lors d'un point de presse au rassemblement du parti, à Montréal.

Françoise David a également souligné le fait que le PLQ formera un gouvernement majoritaire, mais avec 40 % des voix.

« Encore une fois, notre mode de scrutin vient de fausser la joute électorale. » — Françoise David

Dans Sainte-Marie-Saint-Jacques, où Québec solidaire fonde de grands espoirs dans la candidature de Manon Massé, celle-ci livre une chaude lutte contre le péquiste Daniel Breton et la libérale Anna Klisko, qui s'est glissée dans la course dans cette circonscription traditionnellement acquise au Parti québécois.

INOLTRE SU HUFFPOST

La journée électorale du 7 avril en images