NOUVELLES

Alexandre et Frédéric Bilodeau : deux frères, deux passions

07/04/2014 07:05 EDT | Actualisé 07/06/2014 05:12 EDT

Un texte de Tanya Lapointe

Il faut beaucoup de passion et de détermination pour gagner une médaille olympique. Alexandre Bilodeau a réussi l'exploit en ski acrobatique à Sotchi et à Vancouver. Il a souvent répété qu'il doit sont succès à son frère Frédéric, qui a été une source d'inspiration. Rencontre avec deux frères portés par des passions distinctes.

Le sport rencontre la culture dans la famille Bilodeau. Alexandre n'a plus besoin de présentation, ayant obtenu (entre autre) une médaille d'or aux derniers Jeux olympiques en Russie. Frédéric, lui, est moins connu, même s'il a été vu partout dans le monde lorsque son frère s'est jeté dans ses bras après sa descente victorieuse en février dernier.

Frédéric est l'aîné de trois enfants. C'est l'artiste de la famille contrairement à son frère Alexandre et sa soeur Béatrice, deux athlètes qui se passionnaient pour le ski (les deux ont pris leur retraite récemment).

Atteint de paralysie cérébrale, Frédéric a surmonté de nombreux défis et c'est sa détermination qui a été la source d'inspiration pour le médaillé olympique. 

À Noël ou pour son anniversaire, Alexandre sait toujours qu'il recevra une toile de son frère. Une passion qui l'anime depuis qu'il est enfant. Il s'est d'abord adonné au dessin ensuite à la peinture. Sa mère, Sylvie Michaud soutient que c'est une activité qui le rend heureux. « Il peint sans regarder l'heure. Je lui dis d'arrêter pour manger. »

Et si Frédéric était une source d'inspiration pour Alexandre sur les pentes, l'inverse est aussi vrai: « Dans mes voyages en Asie, en Europe, j'essaie toujours de lui rapporter un cadeau. J'ai ramené un sabre de samouraï. J'essaie de le rendre heureux dans sa passion. »

Frédéric puise son inspiration dans tout ce qui l'entoure, mais il se passionne surtout pour l'histoire. On retrouve Napoléon ou Jules César dans plusieurs de ses créations. Sans surprise, on retrouve aussi Alexandre le Grand. 

PLUS:rc