NOUVELLES

Irak: 10 morts dans des violences, dont 6 dans une tuerie collective

06/04/2014 08:18 EDT | Actualisé 06/06/2014 05:12 EDT

Au moins dix personnes ont péri en Irak dimanche, dont 6 dans une tuerie collective au sud de Bagdad, alors que le pays, qui doit élire un nouveau Parlement dans moins d'un mois, fait face à un pic de violences jamais atteint depuis 2008.

Six musulmans sunnites ont été tués par des insurgés à Latifiyah, dans le sud de la province de Bagdad, une zone autrefois surnommée le "triangle de la mort" en raison du nombre d'enlèvements et de meurtres commis aux pires heures des affrontements confessionnels qui avaient fait des dizaines de milliers de morts en 2006-2007.

Des sources médicales et de sécurité ont fait état de ce bilan, donnant plusieurs versions différentes sur la façon dont les victimes ont péri.

Deux responsables ont affirmé que les six membres d'une même famille avaient été battus à mort, tandis que d'autres responsables ont assuré que six hommes sunnites avaient été enlevés dans différentes maisons avant d'être abattus.

Dans les provinces de Kirkouk, Salahedine et Ninive, dans le nord de l'Irak, plusieurs attaques ont coûté la vie à quatre personnes, et six insurgés ont été tués.

Le mécontentement de la minorité sunnite et le conflit en Syrie alimentent depuis plus d'un an un pic de violence qui a fait plus de 2.400 dans des attaques quasi-quotidiennes en 2014, selon un décompte de l'AFP.

A l'approche des élections législatives prévues le 30 avril, le Premier ministre Nouri al-Maliki et d'autres responsables chiites cherchent à afficher leur fermeté plutôt que d'entamer le dialogue avec les sunnites, comme le recommandent experts et diplomates.

bur-psr/dv/faa/cnp

PLUS:hp