NOUVELLES

Une soeur canadienne et deux prêtres italiens enlevés au Cameroun

05/04/2014 10:33 EDT | Actualisé 05/06/2014 05:12 EDT
Radio-Canada

La religieuse missionnaire Gilberte Bussières et deux prêtres italiens ont été enlevés par deux groupes armés samedi dans le nord du Cameroun. 

Originaire de Joliette, Gilberte Bussières appartenait à la congrégation Notre-Dame. Elle travaillait en Afrique depuis plus de 20 ans. Elle serait âgée de 80 ans, selon l'agence de presse italienne ANSA.

Les deux prêtres sont Giampaolo Marta et Gianantonio Allegri, a indiqué le ministère italien des Affaires étrangères. Ils provenaient du diocèse de Vicenza, dans le nord de l'Italie.

En raison des risques d'enlèvements liés à la présence de groupes djihadistes nigérians, le site web du ministère italien déconseillait de voyager dans la zone où les kidnappings se sont produits, située à 30 kilomètres de la frontière du Cameroun avec le Nigeria.

Le pape François a été mis au courant de la situation et selon un porte-parole du Vatican, il prie pour les trois missionnaires.

La radio du Vatican a précisé que les trois religieux avaient été kidnappés par des hommes armés dans leur résidence du diocèse de Maroua. Elle a indiqué que le groupe islamiste Boko Haram pourrait être responsable de ces enlèvements, mais les autorités du diocèse ont soutenu que l'acte n'avait pas été revendiqué.

Les kidnappeurs auraient enlevé Mme Bussières, mais n'auraient pas touché aux religieuses camerounaises travaillant avec les prêtres italiens, a raconté un prêtre de Vicenza à la radio.