NOUVELLES

Mali : Le domicile de l'ancien président malien Alpha Oumar Konaré attaqué, un des assaillants tué

05/04/2014 07:20 EDT | Actualisé 05/06/2014 05:12 EDT

La résidence privée de l'ancien président malien Alpha Oumar Konaré a été attaquée dans la nuit de vendredi à samedi à Bamako par une dizaine d'assaillants, dont l'un a été tué, a appris samedi l'AFP de sources concordantes.

M. Konaré, président du Mali de 1992 à 2002, était absent de son domicile situé à la sortie est de Bamako, mais son épouse, l'historienne Adame Ba Konaré, était présente avec notamment ses petits-enfants. Ils sont tous hors de danger, selon un membre de la famille.

"Dans la nuit de vendredi à samedi, plus de dix personnes habillées en civil, ont coupé l'électricité dans le secteur, escaladé les murs et tiré à l'intérieur de la résidence de M. Konaré", a expliqué à l'AFP, un élément de la garde officielle mis la disposition de l'ancien président.

"Pour le moment, on ne connaît pas les auteurs et les commanditaires. Mais ils voulaient aussi tuer. Nous avons riposté en légitime défense, c'est à ce moment qu'un des assaillants a été tué", a ajouté la même source.

"Tout est allé vite. La lumière a été coupée dans la résidence, on a entendu des coups de feu et la garde de la résidence a riposté", a expliqué la même source.

La gendarmerie malienne, qui a ouvert une enquête, a retrouvé sur l'assaillant tué "au moins un téléphone portable", a appris l'AFP de source officielle.

"Oui, nous avons retrouvé effectivement au moins un téléphone portable. Les enquêtes se poursuivent. Nous savons déjà que les assaillants ont attaqué les lieux en constituant un groupe qui est arrivé côté nord de la résidence, un autre groupe est arrivé côté fleuve Niger", a confirmé une source proche de la gendarmerie nationale.

Depuis son départ volontaire du pouvoir en 2002, Alpha Oumar Konaré évite de commenter l'actualité politique malienne.

sd/sd

PLUS:hp