NOUVELLES

GP de Bahreïn - Qualifications: déclarations

05/04/2014 02:51 EDT | Actualisé 05/06/2014 05:12 EDT

Nico Rosberg (GER/Mercedes), meilleur temps des qualifications, 5e pole position en F1: "J'ai bien travaillé tout le week-end, j'ai planifié et j'ai progressé, nous avons résolu certains problèmes, compris quels réglages il fallait faire. Le défi, c'est que les essais libres étaient souvent disputés en pleine chaleur, surtout samedi, avant les qualifications, donc il fallait un peu deviner les réglages pour le soir, dans des conditions plus fraîches. Comme nous sommes rapides en ce moment, et que cette piste convient à la puissance de notre moteur, on avait une petite marge sur les autres et c'était un peu plus facile en qualifications. Ca s'est bien passé, je me sentais à l'aise, j'ai fait des bons tours et je suis très heureux de partir en pole dimanche (ndlr: comme en 2013). J'ai des très bons souvenirs sur cette piste, en GP2 et aussi pour mes débuts en F1 (ndlr: en 2006). Je l'ai toujours appréciée, j'aime venir ici, et elle me convient. La course sera une autre histoire, un défi différent à cause de la dégradation des pneus qui sera la principale difficulté. Mais je suis confiant, j'ai fait de bons relais vendredi avec le plein d'essence et je pense que je peux rester devant en course".

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes), 2e temps des qualifications: "Pour être tout à fait honnête, je ne suis pas déçu. On ne peut pas toujours avoir tout juste. Bravo à Nico, il a bien travaillé ce week-end, il a progressé tout le temps et il a fait un très bon temps en fin de séance, alors que j'ai fait une erreur sur mon dernier tour, en bloquant les roues et en tirant tout droit. Mais globalement je suis content, et fier de l'équipe car nous continuons à aller de l'avant, à progresser. En course, la consommation d'essence ne sera pas pire que dans le passé. Ca devrait aller, sur ce point précis. Les gars ont fait un travail de simulation fantastique pour les réglages à la suite des nombreux essais que nous avons fait sur ce circuit, donc on ne peut pas avoir une meilleure voiture".

Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-Renault), 3e temps des qualifications mais pénalisé de 10 places sur la grille, à cause d'une roue mal serrée pendant le GP de Malaisie: "Je suis vraiment satisfait de ma performance, c'est ce qu'on pouvait espérer de mieux, derrière les deux gars qui sont à côté de moi (ndlr: Rosberg et Hamilton). Nous avons encore un peu de terrain à reprendre ce soir sur eux. La température tombe brutalement pour les séances du soir mais ce soir (samedi) nous avons réussi à revenir un peu sur eux. C'est dommage que je ne sois pas à l'avant de la grille dimanche, mais je suis sûr que je peux gagner des places en début de course, grâce à tout le travail des gars dans les coulisses. Je pense que ça va être très serré entre ceux qui feront deux ou trois arrêts donc peut-être qu'il y a moyen de trouver quelque chose de ce côté là. C'est agréable de piloter avec cet éclairage, c'est quelque chose de différent. J'ai toujours aimé rouler sous les projecteurs, notamment quand j'étais plus jeune, en karting, l'été, on courait souvent de nuit. C'est même très +cool+ quand on suit d'autres voitures, car on voit les étincelles, ça crée un peu d'excitation supplémentaire. Je pense que ça va être une bonne course".

Propos recueillis en conférence de presse.

dlo/mhc

PLUS:hp