NOUVELLES

Guy Turcotte : pas de date de procès avant le 9 mai

04/04/2014 09:44 EDT | Actualisé 04/06/2014 05:12 EDT
Agence QMI

La date du deuxième procès de l'ancien cardiologue Guy Turcotte demeure inconnue. La Cour supérieure a reporté au 9 mai la fixation de la date du début du procès.

La Cour supérieure tente de déplacer un autre procès, celui de Lino Zambito, afin de tenir celui de Guy Turcotte en septembre 2015. Lino Zambito et ses avocats ont demandé vendredi matin que leur cause soit entendue devant la Cour du Québec et non en Cour supérieure, ce qui laisserait le champ libre au deuxième procès de Guy Turcotte.

Dans le cas contraire, la cause de Guy Turcotte pourrait ne pas être entendue avant 2016 en raison de l'engorgement du système judiciaire.

La Cour pourrait également demander à ce que la cause soit transférée dans un autre district judiciaire moins encombré. En attendant son procès, l'accusé, qui est interné à l'Institut psychiatrique Philippe-Pinel, pourrait demander une libération.

Longue attente

« Pour [la poursuite], le plus tôt va être le mieux », a indiqué le procureur de la couronne René Verret, expliquant que l'attente du nouveau procès était difficile pour les témoins, et plus particulièrement pour Isabelle Gaston, mère des deux enfants tués.

« Si on parle de 2016, ça veut dire qu'on se reporte presque sept ans après les événements, presque cinq ans après le premier procès », a rappelé Me Verret.

Accusé du meurtre de ses deux enfants survenu en février 2009, Guy Turcotte doit être jugé de nouveau à la suite d'une décision de la Cour d'appel reconnaissant des erreurs dans les directives du juge aux membres du jury. La Cour suprême a refusé d'entendre, le 21 mars dernier, la cause de Guy Turcotte qui interjetait appel de la décision de la Cour d'appel.

Guy Turcotte a été transféré à l'Institut psychiatrique Philippe-Pinel peu de temps après s'être livré aux policiers en novembre 2013, lorsque la Cour d'appel a ordonné qu'il subisse un nouveau procès. Il était alors en liberté depuis près d'un an, après avoir été traité à l'Institut Pinel. Il avait été relâché en décembre 2012 lorsque le Comité d'examen des troubles mentaux avait estimé qu'il présentait un risque acceptable pour la société.

Guy Turcotte a été déclaré non criminellement responsable du meurtre de ses deux enfants en juillet 2011.

INOLTRE SU HUFFPOST

Guy Turcotte sera rejugé: la twittosphère réagit