NOUVELLES

Contentieux territorial: l'ambassadeur du Japon convoqué par Séoul

04/04/2014 06:54 EDT | Actualisé 04/06/2014 05:12 EDT

La Corée du Sud a convoqué vendredi l'ambassadeur du Japon pour protester officiellement contre un nouveau geste de Tokyo visant, selon elle, à revendiquer des îlots que les deux pays se disputent.

Le ministère des Affaires étrangères a convoqué l'ambassadeur Koro Bessho à propos d'un rapport annuel récemment publié par le ministère japonais et appelé "Rapport diplomatique 2014".

Le document identifie deux gros rochers en mer du Japon (appelée mer de l'Est par les Coréens) comme japonais. Ces deux îlots sont contrôlés par la Corée du Sud, qui les appelle Dokdo. Le Japon les ont baptisés Takeshima.

"Notre gouvernement fait part de son regret très profond devant les allégations outrageuses de propriété sur notre territoire, Dokdo", a déclaré le ministère sud-coréen.

Les relations entre les deux pays sont très fraîches depuis plus d'un an, en raison de ce contentieux territorial et de querelles historiques.

Séoul reproche notamment au premier ministre conservateur Shinzo Abe sa visite le 26 décembre au sanctuaire Yasukuni de Tokyo, où sont honorés 2,5 millions de morts tombés pour le Japon, mais aussi 14 criminels de guerre condamnés après 1945.

Les dirigeants des deux pays, la présidente coréenne Park Geun-Hye et le Premier ministre japonais, se sont rencontrés officiellement pour la première fois il y a trois semaines aux Pays-Bas, en marge d'une conférence internationale, sous l'égide du président américain Barack Obama, lassé des tensions entre ses deux grands alliés en Asie.

Tokyo a indiqué que cette rencontre avait permis de nouer un lien mais l'appréciation était nettement moins chaleureuse du côté de Séoul.

lim/gh/fmp/ia

PLUS:hp