NOUVELLES

Brésil/Mondial : Neymar confie avoir déjà "la peur au ventre"

04/04/2014 01:04 EDT | Actualisé 04/06/2014 05:12 EDT

A moins de 70 jours du Mondial de football au Brésil, Neymar, la jeune star de l'équipe brésilienne, révèle que l'anxiété commence à le gagner et qu'il a déjà "la peur au ventre".

"Je pense que c'est un honneur de porter le maillot de la sélection brésilienne dans mon pays pour réaliser mon plus grand rêve depuis l'enfance. Mais l'anxiété commence à me gagner, à me donner la peur au ventre", révèle Neymar, dans une interview publiée vendredi par le quotidien sportif Lance.

Neymar, 22 ans, sur qui repose une bonne partie des espoirs des supporteurs brésiliens pour remporter un sixième titre, affirme que sa préparation est "la meilleure possible", tout comme celle de tous ses compagnons d'équipe.

"Nous allons donner le maximum sur le terrain pour donner ce titre au Brésil", souligne-t-il alors qu'il sera le second joueur le plus jeune après le "roi Pelé" (17 ans en 1958 et 21 ans en 1962) à porter le maillot numéro 10 de la Seleçao.

L'ambiance au sein de l'équipe est également "la meilleure possible" car tout le monde "a toujours rêver de revêtir un jour le maillot du Brésil" et que c'est beaucoup d'honneur que de représenter le Brésil avec la Seleçao", assure-t-il.

L'attaquant vedette du Brésil, qui joue au FC Barcelone, prévoit "qu'aucun match ne sera facile".

"Les adversaires veulent toujours gagner et donner leur maximum contre le Brésil. Nous n'avons aucune préférence d'adversaires car nous savons que tous les matchs seront difficiles".

Pour lui, "arriver à la finale du Mondial sera un rêve" indépendamment de l'adversaire.

"La finale de mes rêves inclut sans aucun doute l'équipe brésilienne", souligne-t-il.

Au sujet de son absence du Mondial de 2010, il déclare que "ce n'était pas son tour de disputer une Coupe du Monde".

"J'ai toujours travaillé pour que ce jour arrive et malheureusement il n'est pas arrivé à l'époque. Mais après, j'ai eu la joie d'être convoqué pour porter le maillot de la sélection brésilienne. Je crois que la différence entre le Neymar de 2010 et celui de 2014, c'est qu'il a mûri, fort de l'expérience sur le terrain, parce que le plaisir de jouer au foot est toujours le même", assure-t-il.

cdo/hdz/mhc

PLUS:hp