NOUVELLES

Atterrissage d'urgence à Saint-Lambert-de-Lauzon

04/04/2014 04:00 EDT | Actualisé 03/06/2014 05:12 EDT

Un petit appareil Cessna 172 a effectué un atterrissage d'urgence un peu laborieux vendredi matin à l'aéroport de Saint-Lambert-de-Lauzon. Les deux personnes à bord, un instructeur et son élève de la compagnie Grondair, n'ont cependant pas été blessés.

L'accident est survenu vers 11 heures. Les deux occupants, qui étaient partis de Saint-Frédéric, en Beauce, auraient été victimes d'un problème de moteur en plein vol.

C'est à la suite de manœuvres effectuées par le pilote que le petit appareil a piqué du nez à l'atterrissage pour terminer sa course à l'envers sur la piste enneigée de l'aéroport de Saint-Lambert-de-Lauzon.

Le propriétaire de l'aéroport, Jacques Gagné, a été témoin de la scène avec quelques autres personnes.

« Je pensais que c'était une simulation d'atterrissage, parce qu'ils font ça souvent l'été, mais là, on était trois ou quatre et on se disait : " Il est bas, d'habitude, ils font ça un peu plus haut. " [...] Ça a surpris tout le monde, mais après ça, on est allé voir les pilotes, il n'y avait pas de blessés », raconte-t-il.

De son côté, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) dit qu'un suivi sera fait avec l'entreprise Grondair pour identifier la cause exacte de l'accident.

« Ce qui est probable [...], c'est des conditions de givrage qui pouvaient être présentes, qui auraient affecté les performances du moteur. Un examen va être fait par l'exploitant », a fait savoir André Turenne du BST.

PLUS:rc