NOUVELLES

Afghanistan: une journaliste occidentale tuée et une autre grièvement blessée (police)

04/04/2014 04:08 EDT | Actualisé 03/06/2014 05:12 EDT

Une journaliste occidentale a été tuée et une autre grièvement blessée vendredi dans une attaque alors qu'elles couvraient la préparation de l'élection présidentielle afghane de samedi dans l'est du pays, a annoncé à l'AFP la police locale.

Il s'agit de la deuxième attaque visant directement un journaliste occidental en Afghanistan ces dernières semaines après le meurtre de Nils Horner, un grand reporter anglo-suédois abattu début mars en pleine rue dans le centre de la capitale Kaboul.

"L'une des journalistes a été tuée sur le coup et l'autre se trouve dans un état critique", a déclaré Yaqub Mandozai, chef adjoint de la police de la province de Khost, où a eu lieu l'agression, en évoquant une attaque menée par un homme en uniforme de policier.

L'attaque et son bilan ont été confirmés à l'AFP par une source occidentale.

"Deux journalistes ont été attaquées" dans le district de Tanai vers 10H45 (06H15 GMT) alors qu'elles se trouvaient au siège local de la police, a précisé Mobarez Mohammad Zadran, porte-parole de la police de cette province reculée et très infiltrée par la rébellion des talibans.

Outre Nils Horner, un journaliste afghan de l'AFP, Sardar Ahmad, a également été tué il y a deux semaines lors d'une opération menée par un commando suicide taliban contre l'hôtel Serena de Kaboul, qui avait fait au total neuf morts, dont quatre étrangers.

Ces violences interviennent à la veille de l'élection présidentielle afghane, un scrutin test pour la stabilité du pays et qui désignera le successeur de Hamid Karzaï.

us-eg/emd/gl/jh

PLUS:hp