NOUVELLES

Quoi qu'il arrive, Marois continuera « de servir les Québécois »

03/04/2014 10:45 EDT | Actualisé 03/06/2014 05:12 EDT

La chef du Parti québécois, Pauline Marois, promet qu'elle continuera à « servir les Québécois », peu importe le résultat des élections générales de lundi.

En entrevue avec Anne-Marie Dussault dans le cadre de l'émission 24/60, Mme Marois a répondu à une série de questions en rafale, dont voici quelques extraits.

Pourquoi les Québécois devraient-ils vous réembaucher?

« Parce qu'on a fait une chose formidable depuis 18 mois. On a bien dirigé le Québec. On a fait reculer la corruption, la collusion. On y a introduit de l'intégrité. On a développé 28 000 places pour nos enfants dans nos services de garde. On a contrôlé nos dépenses publiques. Et ils devraient nous réélire parce que j'ai l'équipe la plus extraordinaire, la plus hors du commun que le Parti québécois n'aura jamais présentée. [...] On a un plan. On a un projet. »

Quelle est la promesse qui vous définit le mieux?

La promesse qui me définit le mieux, c'est sûrement la langue. La réintroduction du français dans les petites et moyennes entreprises, de l'obligation d'y parler français ou à tout le moins de permettre aux travailleurs de parler français. Je crois que c'est ce qui, moi, me caractérise davantage. L'emploi, la charte...

Est-ce qu'une femme première ministre, ça change quelque chose?

« Je crois que oui. Dans la façon de prendre en compte, prendre en charge les réalités auxquelles nous sommes confrontés. Prendre soin des gens... Je pense qu'on a quand même une attitude qui va plus rapidement, qui est plus développée dans ce sens-là. Nous sommes des perfectionnistes et parfois, j'ai l'impression qu'on a le syndrome de la première de classe; on voudrait que tout soit parfait. »

Compléter la phrase : « Quoi qu'il arrive le 7 avril, je... »

« Continuerai de servir les Québécois et les Québécoises. »

PLUS:rc