NOUVELLES

La bataille fait rage dans la région de Lattaquié (ONG)

03/04/2014 10:32 EDT | Actualisé 03/06/2014 05:12 EDT

Les combats ont fait rage jeudi dans la région de Lattaquié, où les rebelles ont lancé il y a deux semaines une offensive de grande envergure, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Les affrontements visent à s'assurer le contrôle de l'Observatoire 45, une colline stratégique dans cette région qui abrite le berceau de la famille Assad, a précisé l'OSDH, qui s'appuie sur un vaste réseau de militants et de sources médicales.

"C'est là que se concentrent les combats depuis la nuit dernière. L'armée a avancé et l'a prise puis elle a été chassée par les rebelles", a expliqué Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH, précisant qu'il était désormais impossible de dire qui contrôlait la colline.

Pour soutenir l'armée et ses supplétifs au sol, l'aviation syrienne a mené plusieurs raids sur ce secteur ainsi que sur le Jabal Akrad, une autre hauteur tenue par les rebelles, a ajouté l'OSDH.

Selon l'agence officielle Sana, le chef d'état-major de l'armée syrienne, le général Ali Abdallah Ayoub, s'est rendu sur le font de Lattaquié, où il a affirmé aux soldats: "Notre peuple vous regarde, en étant confiant dans la victoire inévitable".

En association avec les jihadistes du Front al-Nosra, les rebelles ont lancé il y a deux semaines une offensive surprise et se sont emparés de plusieurs plusieurs positions et villages, dont la localité frontalière de Kassab, à la lisière de la Turquie.

Ces combats ont fait des centaines de combattants de part et d'autre, dont 20 rebelles mercredi, a précisé l'OSDH.

Jeudi, le chef rebelle de l'Armée syrienne libre (ASL) de la région, Moustapha Hachem, a accusé les responsables de l'opposition politique en exil, réunis au sein d'une coalition de l'opposition syrienne, de ne pas honorer ses promesses.

"Ils (les membres de la coalition) ont affirmé qu'ils offraient un soutien militaire aux révolutionnaires mais ce n'est pas vrai jusqu'à aujourd'hui", a-t-il dénoncé dans une vidéo publiée sur le site YouTube.

"Nous avons entendu à la radio et sur les chaînes de télévision que le président de la Coalition avait visité la côte (Lattaquié) afin d'avoir sa photo et pour diviser les révolutionnaires", a-t-il ajouté.

Dans le reste du pays, six enfants ont été tués par quatre obus tombés à Doukhaniyé, près de Damas, et sept autres personnes ont été blessées par des obus dans la capitale, selon l'agence officielle Sana.

En outre selon l'OSDH, six personnes, dont deux fillettes et une femme, ont été tuées dans un raid aérien à Ghanto, dans la province de Homs (centre) et 10 rebelles ont trouvé la mort dans des combats à Mleiha, au sud-ouest de Damas.

Au total, le conflit a fait plus de 150.000 morts depuis trois ans en Syrie, selon l'OSDH.

ser-rim/sk/fcc

PLUS:hp