NOUVELLES

Iran: stabilisation de l'économie mais fortes incertitudes (FMI)

03/04/2014 02:11 EDT | Actualisé 03/06/2014 05:12 EDT

L'économie en Iran a montré des signes de "stabilisation" et pourrait renouer avec la croissance en 2014-2015 mais fait encore face à de "fortes incertitudes" liées aux sanctions internationales, a indiqué le FMI jeudi.

"Depuis l'élection présidentielle de la mi-2013, il y a eu quelques signes de stabilité", écrit le Fonds monétaire international dans son premier rapport sur l'économie du pays depuis trois ans.

Selon l'institution, l'inflation sur un an a ainsi baissé à environ 29% en janvier alors qu'elle dépasse régulièrement les 40%, et la monnaie iranienne a repris de la vigueur sur les "marchés officiel et parallèle".

Les perspectives à court terme restent toutefois extrêmement incertaines", ajoute le FMI.

En raison des sanctions internationales visant le programme nucléaire iranien, les perspectives de ventes d'or noir iranien restent "limitées", tout comme les possibilités pour le pays de développer ses échanges commerciaux à l'étranger, souligne le Fonds.

Dans ce contexte, le FMI prévoit une récession de 1,7% pour l'exercice budgétaire 2013-2014 qui s'achève en Iran à la fin mars. En 2012-2013, l'économie iranienne s'était contractée de 5,8%, selon l'institution.

Le Fonds estime toutefois que l'Iran pourrait sortir de la récession pendant l'exercice 2014-2015, avec une croissance du produit intérieur brut comprise entre "1 et 2%", mais pointe les "risques de dégradation" liés notamment à l'issue de négociations entre Téhéran et la communauté internationale.

En échange d'un léger allègement des sanctions, l'Iran a accepté de négocier avec les puissances du groupe "5+1" (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne) un accord qui garantirait le caractère pacifique de son programme nucléaire.

Selon le FMI, un renforcement par Téhéran de sa lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme "aiderait" par ailleurs le pays à réintégrer le système financier international et à augmenter sa productivité.

jt/sl/sam

PLUS:hp