NOUVELLES

Destruction d'immeubles pour ouvrir les jeux du Commonwealth, à Glasgow

03/04/2014 12:02 EDT | Actualisé 03/06/2014 05:12 EDT

Cinq tours emblématiques du nord de la ville écossaise de Glasgow seront démolies en direct lors de la cérémonie d'ouverture des jeux du Commonwealth fin juillet, en un spectacle aussi inédit qu'étrange annoncé jeudi par les organisateurs.

Ces immeubles d'habitation de trente étages en briques rouges, construits dans les années 60, sont désaffectés depuis deux ans mais les autorités locales ont décidé de les démolir d'un coup.

Il faudra 1,25 tonne d'explosifs pour détruire ces logements sociaux en quinze secondes. L'évènement sera projeté en direct sur un écran géant de 100 mètres de large, le 23 juillet, lors du lancement des jeux du Commonwealth au Celtic Park Stadium, situé à l'est de Glasgow.

"Cette cérémonie ne ressemblera à aucune autre, elle sera la vitrine de notre ville", a déclaré Gordon Matheson, membre du conseil municipal.

"Nous allons impressionner le monde. La démolition de ces +Red Road flats+ va jouer un rôle déterminant", a-t-il ajouté.

Les huit tours construites entre 1964 et 1969 étaient alors les plus hautes d'Europe, et pouvaient accueillir 5.000 personnes. Elles offraient des aménagements modernes à des familles venant de quartiers plus pauvres.

Puis, au fur et à mesure des années, ces habitations se sont dégradées, et dans le cadre d'un vaste plan de réaménagement urbain, il a été prévu de les démolir. Deux des tours ont déjà été détruites.

Pendant l'opération de démolition des cinq autres, 900 habitations situées aux alentours seront évacuées.

Il ne restera alors plus qu'une seule tour debout, celle qui accueille des demandeurs d'asiles. Elle sera détruite à une date ultérieure.

sds/dh

PLUS:hp