NOUVELLES

Un lutteur d'Ottawa poursuit Abdullah the Butcher

02/04/2014 08:05 EDT | Actualisé 02/06/2014 05:12 EDT

Un lutteur professionnel d'Ottawa poursuit la légende de la lutte Abdullah the Butcher, de son vrai nom Lawrence Shreve, devant la Cour supérieure de l'Ontario pour plusieurs millions de dollars. Devon Nicholson, âgé de 31 ans, allègue avoir contracté l'hépatite C lors d'un combat contre le célèbre lutteur.

Les faits allégués remontent à 2007, lorsque M. Nicholson s'est battu, à deux reprises, contre M. Shreve, lors de combats à Calgary et à Ottawa.

À l'époque, Abdullah the Butcher et ses adversaires se battaient avec une lame de rasoir collée à un doigt afin de s'auto-infliger des blessures superficielles, mais qui laissaient couler beaucoup de sang, ce qui ajoutait au spectacle.

Or, selon un enregistrement vidéo de l'un des combats, projeté en cour, M. Shreve se serait coupé et aurait ensuite, avec sa lame contaminée, blessé légèrement M. Nicholson.

Ce dernier est convaincu que c'est à ce moment qu'il a contracté l'hépatite C.

Un rêve gâché

Devon Nicholson, natif d'Orléans, rêvait de devenir lutteur professionnel au sein de la WWE, la plus grosse ligue professionnelle au monde dans ce sport. Ses aspirations se sont presque concrétisées lorsque, en 2009, la ligue lui a offert un lucratif contrat renouvelable de trois ans.

Toutefois, après que des examens de santé de routine eurent révélé qu'il était porteur de l'hépatite C, ses espoirs sont tombés à l'eau.

Même si des traitements invasifs lui ont permis de combattre l'hépatite C et qu'il est maintenant guéri depuis trois mois, M. Nicholson affirme que sa mésaventure a gâché sa carrière prometteuse et lui a fait perdre cinq ans de sa vie. Il réclame donc une compensation à Lawrence Shreve.

D'après le reportage de Pascale-Marie Dufour.

PLUS:rc