POLITIQUE

Lettre aux résidents d'une résidence pour personnes âgées: François Gendron porte plainte

02/04/2014 10:51 EDT | Actualisé 02/04/2014 12:07 EDT

Le candidat du PQ dans Abitibi-Ouest, François Gendron, déposera une plainte auprès du Directeur général des élections au sujet d'une lettre invitant les résidents d'une résidence pour personnes âgées à voter pour le candidat libéral local.

Le président de la résidence Les jardins du patrimoine, à Amos, Jean-Pier Frigon, a fait parvenir une lettre à ses résidents afin de les inciter à voter contre François Gendron et pour le candidat libéral, Serge Bastien.

Jean-Pier Frigon veut ainsi faire barrage au projet souverainiste du PQ. Il écrit, avec des passages en caractères gras et en majuscules: «MOI, je veux DEMEURER CANADIEN et conserver les nombreux avantages à être Canadien, donc je me DOIS de voter pour M. SERGE BASTIEN, CANDIDAT LIBÉRAL

Le texte se poursuit ci-dessous

lettre personnes agees

Dans un communiqué, François Gendron explique qu'une affiche annonçant la venue du candidat Serge Bastien à la même résidence avait déjà été portée à son attention. L'affiche était accompagnée du logo du PLQ, sans la mention du représentant officiel du parti. La publicité semblait donc illégale, mais le candidat n'a pas porté plainte.

Après ce deuxième incident, François Gendron portera plainte au DGEQ. « Comme plusieurs autres électeurs, je suis choqué par le geste de M. Frigon qui se sert de sa situation face à sa clientèle pour tenter d’incliner leur vote, écrit le candidat péquiste. Si un militant du Parti québécois avait pris une telle initiative, j’aurais été le premier à le désavouer publiquement. Ce que je demande au candidat libéral, à ce moment de la campagne, c’est qu’il condamne le geste de son militant, M. Frigon. »

Il a été impossible de contacter Jean-Pier Frigon avant la publication de cet article.

> Élections 2014: les nouvelles et les blogues du HuffPost sur la campagne.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les pancartes détournées de la campagne électorale