NOUVELLES

Legault promet un bulletin économique mensuel

02/04/2014 11:56 EDT | Actualisé 02/06/2014 05:12 EDT

Un gouvernement de la Coalition avenir Québec publierait chaque mois un bulletin de l'économie de la province, a promis mercredi le chef de la CAQ, François Legault.

Lors d'un point de presse à L'Assomption, M. Legault s'est engagé à divulguer mensuellement le résultat de cinq indices si son parti est porté au pouvoir lundi prochain : le produit intérieur brut, la somme des investissements privés, la balance commerciale, le nombre d'emplois créés à temps plein et à temps partiel et le salaire moyen.

La publication de ces indicateurs contribuerait à « décomplexer » les Québécois qui, selon le chef caquiste, entretiennent une relation trouble avec l'argent.

« Si on veut, au Québec, devenir aussi riche que le reste du Canada, il y a un changement de culture à faire, a-t-il estimé. Il faut que les gens s'intéressent à l'économie. Ça peut être long, mais je pense que c'est le travail du premier ministre de vulgariser les enjeux. »

Le chef caquiste a également annoncé qu'il créerait un poste de Directeur parlementaire du budget similaire à celui qui existe déjà à Ottawa. Le bureau de celui-ci serait constitué dans les premiers mois d'existence d'un gouvernement caquiste.

M. Legault a promis une nomination « impartiale ». « On n'embauchera pas Nicolas Girard », a-t-il lancé avec le sourire en coin, faisant référence à l'ancien député péquiste, qui a été placé à la tête de l'Agence métropolitaine de transport (AMT) par le gouvernement Marois.

Par ailleurs, M. Legault a promis de ne pas toucher à l'aide sociale au cours des quatre prochaines années. Une telle réforme pourrait toutefois être mise de l'avant au cours d'un second mandat, tout comme la privatisation de la Société des alcools du Québec.

L'existence de ce projet, piloté par le candidat caquiste dans Vanier-Les-Rivières Sylvain Lévesque, avait été révélée dans Le Soleil de mercredi. Les détails n'ont toutefois pas été dévoilés.

Appelée à réagir sur le sujet, la co-porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, a demandé à la CAQ de jouer franc-jeu. « On veut la voir, la réforme, a-t-elle réclamé. Parce que ça pourrait aussi influencer le vote des électrices et électeurs. Moi, je pense qu'en campagne électorale, la moindre des choses, c'est qu'un parti politique donne l'heure juste. »

M. Legault fait campagne dans les circonscriptions de L'Assomption et La Prairie, aujourd'hui. Il répondra également aux questions de Céline Galipeau au Téléjournal.

Sa réélection dans L'Assomption, où le péquiste Pierre Paquette tente également de se faire élire, est loin d'être assurée, mais le chef caquiste certifie, pointage à l'appui, que sa campagne va bien.

PLUS:rc