Cela vous est-il déjà arrivé de vous lever avant la sonnerie de votre réveil? Même si vous avez l'impression de perdre des minutes de sommeil, c'est votre horloge interne qui a sonné. Nul besoin d'essayer à tout prix de se rendormir votre corps a fait le plein de sommeil.

Le docteur Laurent Epstein de la Harvard Medical School a mené de nouvelles recherches sur le fonctionnement de l'horloge interne. Ce dernier explique, au Healthy Living Magazine, qu'il est préférable pour le corps de se réveiller naturellement sans le biais d'un réveil artificiel. Le corps sécrète une hormone naturelle appelée la corticotrope (ACTH), qui permet à votre organisme de se réveiller tout seul lorsque le temps de sommeil a été suffisant.

Les chercheurs ont souhaité démontrer qu'il était possible de régler son horloge interne en prenant l'habitude de se coucher et de se lever aux mêmes heures. L'objectif: habituer votre corps à gérer son temps de sommeil afin de permettre à la corticotrope de lancer l'éveil de votre organisme.

L'expérience a été réalisée sur 15 bénévoles. Les scientifiques ont fixé deux objectifs à atteindre: se coucher à minuit et essayer de se lever naturellement à 6 heures. Les participants se sont entraînés à pratiquer ce rythme jusqu'à réussir à se réveiller seul à 6 heures du matin.

Les participants ont constaté que leur état de fatigue diminuait très nettement et malgré l'heure très matinale, sentaient que leur corps s'était habitué à ce rythme. "Le réveil est moins difficile et la sensation de pleine forme plus présente".

Au bout d'un certain temps, les participants n'avaient plus besoin d'utiliser un réveil artificiel, leur horloge interne les réveillait automatiquement. Dormir plus de six heures par nuit en moyenne (en fonction de votre état de fatigue et de votre métabolisme) laisse le temps à l'hormone ACTH de s'activer quelques heures avant le réveil afin de préparer votre organisme à s'éveiller naturellement.

Et nous ne sommes pas les seuls à fonctionner ainsi. Tous les organismes vivants sont munis des gènes de l'horloge interne. "Les êtres humains, les insectes, les plantes et même certaines bactéries sont soumis à des horloges internes. Ces rythmes circadiens sont synchronisés sur le cycle naturel "clair-obscur" de notre environnement et nous aide à s'endormir comme à se réveiller ", explique Luciano Di Tacchio, professeur à l'Université du Kansas Medical Center.

À VOIR AUSSI:

Loading Slideshow...
  • Vous manquez de sommeil si...

    Vous avez des rages... Si vous avez toujours faim (et non pas parce que vous avez sauté le déjeuner ou que vous avez amplifié votre entraînement au gym), c'est peut-être parce que vous manquez de sommeil. Selon une étude, lorsque vous êtes fatigués, votre corps obtient des niveaux plus élevés de ghlérine, hormone qui déclenche entre autres la faim.

  • Vous manquez de sommeil si...

    Vous êtes émotifs pour rien! Vous versez quelques larmes en regardant une publicité choc? On pourrait blâmer certaines femmes de pleurer davantage lorsqu'elles ont leur SPM, mais cela peut aussi être rallié au manque de sommeil. <a href="http://usatoday30.usatoday.com/news/health/2007-10-22-sleep-deprivation-brain_N.htm">Selon une étude,</a> des cerveaux qui manquent de sommeil sont 60% plus réactifs à des images embarrassantes ou émouvantes.

  • Vous manquez de sommeil si...

    Vous êtes incapables de vous concentrer ou que vous oubliez tout! Votre âge, votre stress ou encore le nombre de courriels dans votre boîte... Cela n'a rien à voir! Encore une fois, si vous êtes incapables de rester « focus », c'est que vous devriez dormir plus. Prochaine fois que vous perdez vos clés de voiture, ne cherchez plus...allez vous coucher! Et demandez-vous combien d'heures vous avez dormi la nuit dernière?

  • Vous manquez de sommeil si...

    Vous ne supportez pas le froid! Si vous commencez à avoir le nez qui coule, c'est donc que l'heure d'aller se coucher est déjà passée depuis bien longtemps! D'évidence, il vous faudra réévaluer votre horaire de sommeil. <a href="http://articles.latimes.com/2009/jan/17/science/sci-sleep17">Une étude fait en 2009</a> démontre que les gens qui dorment moins de sept heures par nuit ont trois fois plus de chances d'attrapper un rhume ou une grippe que ceux et celles qui dorment plus de huit heures.

  • Vous manquez de sommeil si...

    Vous êtes plus maladroit qu'à l'habitude! Vous frappez la commode ou au lieu de frapper votre réveil matin, vous renversez votre lait à côté de vos céréales et vous vous congnez le bout de l'orteil sur le cadre de la porte en sortant! Wow! Une belle journée s'offre à vous! C'est le cas de le dire, vous auriez mieux fait de retourner vous coucher. Les chercheurs ne savent pas encore pour quelles raisons exactes les gens fatigués et endormis ont des habiletés motrices lentes et moins précises.Les réflexes sont moins présents, la perception et la profondeur peuvent être floués et surtout le temps de réaction est beaucoup plus long! Si vous êtes trop fatigués, oui, vous risquez que la douzaine d'oeufs tombe par terre!

  • Vous manquez de sommeil si...

    Il vous manque ce petit quelque chose d'amoureux... Si votre partenaire n'a jamais la tête à ça, vous devriez justement passer plus de temps sous les couvertures...pour dormir!

  • Vous manquez de sommeil si...

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


> Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?