NOUVELLES

Des restes de soldats américains disparus au Cambodge rapatriés aux Etats-Unis

02/04/2014 04:30 EDT | Actualisé 01/06/2014 05:12 EDT

Les restes appartenant vraisemblablement à trois soldats américains tués au Cambodge il y a plus de 40 ans pendant la guerre du Vietnam ont été rapatriés mercredi aux Etats-Unis pour y être identifiés, a-t-on appris auprès de l'ambassade américaine à Phnom Penh.

Les os ont été retrouvés dans la province de Kampong Cham (est) par une équipe de responsables cambodgiens et de membres de la Force mixte américaine JPAC, chargée des prisonniers de guerre et de la recherche des dépouilles des soldats disparus en opération.

"Il y a quelques jours, une équipe de Cambodgiens et d'Américains a achevé sa mission la plus récente et récupéré des restes qui peuvent être ceux de soldats américains tombés au Cambodge", a déclaré l'ambassadeur américain, William Todd, lors d'une cérémonie à l'aéroport de Phnom Penh.

"Aujourd'hui, nous honorons les collègues morts loin de chez eux et que nous n'avons jamais connus", a-t-il ajouté.

Les trois cercueils, recouverts du drapeau américain, se sont envolés par avion militaire vers le laboratoire d'identification de la JPAC, à Hawaï.

Depuis 1992, début de la coopération entre Phnom Penh et Washington dans la recherche des dépouilles de soldats américains, 37 des 90 soldats portés disparus au Cambodge ont été récupérés et identifiés.

3,14 millions d'Américains ont combattu au Vietnam pendant la guerre, qui a démarré au début des années 60 et s'est achevée en 1975. Plus de 58.000 soldats américains ont été tués.

En 1969, Washington a commencé à bombarder en secret des camps au Camdodge que les Etats-Unis soupçonnaient d'être communistes et des troupes avaient été envoyées dans le pays à partir de 1970. Le Cambodge s'était déclaré neutre pendant cette guerre.

suy/apj/fmp/gab/jh

PLUS:hp