NOUVELLES

Aide au développement: la Grande-Bretagne atteint l'objectif des 0,7%

02/04/2014 09:16 EDT | Actualisé 02/06/2014 05:12 EDT

La Grande-Bretagne a atteint, en 2013, l'objectif fixé par les Nations unies aux pays donateurs de consacrer 0,7% de leur revenu national brut (RNB) à l'aide internationale, a annoncé le gouvernement mercredi.

Ce faisant, le Royaume-Uni devient l'un des rares pays à respecter cet engagement avec les Pays-Bas, le Danemark, la Norvège, la Suède et le Luxembourg, premier de la classe en 2012 avec 1%.

En comparaison, les autres grands pays de l'UE comme la France (0,46%), l'Allemagne ou l'Italie sont moins généreux, alors que les Etats-Unis, bien que contributeur mondial N.1 avec 22 milliards d'euros, plafonnaient à 0,19% de son RNB en 2012.

L'année dernière, la Grande-Bretagne a consacré 13,8 milliards d'euros au développement, soit 0,72% de son RNB, en nette progression par rapport à 2012 (0,56%).

Malgré des pressions fortes à l'intérieur de son parti, le Premier ministre conservateur David Cameron a continué à augmenter le budget consacré au développement dans un contexte d'austérité générale.

Selon un rapport publié en octobre 2013 par un collectif d'ONG européennes, les financements de l'UE au développement sont retombés en 2012 à leur niveau de 2007 avec 50,6 milliards d'euros au total, soit 0,39% de son revenu national brut (RNB).

jk/sds/fw

PLUS:hp