NOUVELLES

Turquie: l'opposition conteste le résultat de l'élection municipale à Ankara

01/04/2014 05:19 EDT | Actualisé 01/06/2014 05:12 EDT

Le principal parti d'opposition au Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan va déposer mardi une requête pour contester les résultats de l'élection municipale à Ankara, remportée de justesse par le parti islamo-conservateur au pouvoir.

"Nous allons faire appel aujourd'hui (mardi) auprès du Haut-conseil électoral (YSK)", a indiqué à l'AFP Aykan Erdemir,député du Parti républicain du peuple (CHP).

"Plus d'un millier de nos bénévoles travaillent depuis plus de quarante-huit heures pour vérifier des données au quartier général de notre parti. Nous avons les preuves d'irrégularités", a ajouté M. Erdemir.

"Des fraudes importantes ont été établies dans plusieurs bureaux de vote" de la capitale turque, a par ailleurs indiqué à l'AFP un avocat proche du CHP qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat.

Des milliers de partisans du CHP se sont réunis lundi soir devant le siège du Haut-conseil électoral à Ankara en agitant des drapeaux trucs pour dénoncer une "fraude massive" dans la capitale, qui compte 5 millions d'habitants, et réclamer un nouveau décompte.

Le président de cette institution, Sadi Güven, a appelé les électeurs au calme en leur assurant que la "vérité" serait établie.

Le très populiste maire d'Ankara Melih Gökçek, membre du Parti de la justice et du développement (AKP), a annoncé lundi matin avoir remporté un cinquième mandat consécutif en recueillant 44,79 des voix, contre 43,77% à son rival Mansur Yavas.

Les deux adversaires ont successivement proclamé leur victoire dimanche soir, dans une atmosphère tendue alimentée par les accusations de fraude et des coupures d'électricité qui ont attisé les soupçons.

L'AKP du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a remporté une large victoire dimanche aux élections municipales en totalisant 45% des suffrages dans l'ensemble du pays, malgré les scandales de corruption qui le visent.

ba-fo/pa/ros

PLUS:hp