NOUVELLES

Pas de Red Bull Crashed Ice à Québec en 2015

01/04/2014 01:48 EDT | Actualisé 01/04/2014 04:28 EDT
PC

La compétition de patinage extrême du Red Bull Crashed Ice ne sera pas de retour à Québec l'an prochain, pour la première fois en 10 ans. Le Championnat du monde s'arrêtera à Edmonton en Alberta, le seul arrêt canadien de l'événement en 2015.

Cette décision stratégique de Red Bull Canada vise à élargir son marché et à faire évoluer le sport dans l'Ouest canadien.

Patrice Drouin, président de Gestev qui a organisé l'événement durant neuf ans à Québec, a confirmé la nouvelle lors d'une conférence téléphonique, mardi. Il dit avoir bon espoir de revoir l'événement à Québec pour une 10e présentation. Aucune date n'est toutefois avancée pour le moment.

« Ce n'est pas un rejet de Québec de la part de Red Bull, au contraire. C'est plutôt le succès de Québec qui stimule le Red Bull à faire vivre cette expérience là à un plus grand nombre de Canadiens en se déplaçant dans l'Ouest pour une année test à Edmonton en 2015, pour ensuite réviser la position et voir quand il reviendra à Québec », affirme Patrice Drouin.

La compétition à Edmonton comptera sur la collaboration de Gestev qui possède une solide expertise technique dans l'organisation de l'événement. Gestev pourrait faire appel à plusieurs entrepreneurs locaux pour la seconder.

« On va tenter d'amener cette expertise-là comme on l'a fait à Niagara Falls. Nos gens de structure, d'éclairage, sono et vidéo ont travaillé à Niagara et tout motre personnel aussi au niveau des relations de presse et le personnel technique de production avait été demandé à Niagara, donc ce sera la même chose à Edmonton », précise M. Drouin.

Retombées perdues pour Québec

Le président de la Chambre de commerce et d'industrie de Québec, Alain Kirouac, se dit déçu du transfert de la compétition vers une autre ville canadienne.

L'épreuve de patinage extrême dans le Vieux-Québec procurait une visibilité importante à la Ville de Québec ainsi que des retombées économiques évaluées à 11 millions de dollars.

À l'instar de Gestev, M. Kirouac est convaincu que le Red Bull Crashed Ice reviendra à Québec.

« Je suis convaincu parce que la satisfaction pour la région de Québec, par rapport aux promoteurs de Red Bull, a toujours été très élevée. Alors, il faut garder quand même un certain optimisme. Peut-être qu'un produit reviendra tous les deux ans, c'est à voir », dit-il.

La compétition du Red Bull Crashed Ice a attiré plus de 100 000 spectateurs à Québec cette année. L'événement était par ailleurs télédiffusé dans une dizaine de pays à travers la planète.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le championnat du monde de Red Bull Crashed Ice à Québec le 22 mars 2014