NOUVELLES

Le Triangle de Weimar pour des liens plus forts entre l'UE et ses voisins

01/04/2014 07:11 EDT | Actualisé 01/06/2014 05:12 EDT

Les ministres allemand, français et polonais des Affaires étrangères, réunis au sein du "Triangle de Weimar", ont plaidé mardi pour un renforcement des liens entre l'Union européenne et ses voisins, dans un communiqué commun.

L'UE, dans le cadre de sa "politique européenne de voisinage" (PEV) doit faire plus et mieux, ont soutenu les trois ministres qui s'étaient rendus ensemble les 20-21 février à Kiev pour servir de médiateurs entre l'opposition et le pouvoir ukrainien alors en place.

Face aux soubresauts qui secouent les régions limitrophes de l'UE, à l'Est comme au Sud, "la politique européenne de voisinage doit s'adapter (...) et faire face aux opportunités et aux défis créés par ce nouveau contexte", estiment les ministres qui se retrouvaient pour la première fois après leur action commune en Ukraine.

A cet égard, ils remarquent que la réponse de l'UE aux crises chez ses voisins est "trop souvent orientée vers le long-terme" et souhaitent plus de réactivité.

Lundi, lors d'un forum à Berlin, le ministre français Laurent Fabius a souligné que l'UE devait se montrer "plus audacieuse" par exemple dans le cas de la Tunisie qui "est à portée de réussite".

Son homologue allemand, Frank-Walter Steinmeier, avait de son côté jugé que l'Europe n'avait "pas agi assez rapidement" dans le dossier égyptien.

Cette efficacité plus grande de l'UE vis-à-vis de ses voisins doit notamment s'exprimer dans ses aides financières (dont le montant s'élève à 15,4 milliards d'euros pour 2014-2020), plaident MM. Steinmeier, Fabius et Sikorski.

"Nous devons améliorer la flexibilité (de ces aides) pour offrir un soutien plus rapide et plus stratégique", écrivent-ils, ajoutant: "une part substantielle de ces fonds devrait être disponible à plus court terme pour que l'UE puisse réagir aux nouvelles évolutions sur le terrain".

La politique européenne de voisinage (PEV) a été mise en place en 2004 dans le but d'encourager des relations plus étroites avec les pays limitrophes de l'UE. À ce jour, la PEV compte 16 partenaires: l'Algérie, l'Arménie, l'Azerbaïdjan, le Belarus, l'Égypte, la Géorgie, Israël, la Jordanie, le Liban, la Libye, le Maroc, la République de Moldavie, les territoires palestiniens occupés, la Syrie, la Tunisie et l'Ukraine.

elr/aro/phv

PLUS:hp