NOUVELLES

Le Red Bull Crashed Ice quitte Québec en 2015

01/04/2014 01:47 EDT | Actualisé 31/05/2014 05:12 EDT

La compétition de patinage extrême du Red Bull Crashed Ice ne sera pas de retour à Québec l'an prochain, pour la première fois en 10 ans. Le Championnat du monde s'arrêtera à Edmonton en Alberta, le seul arrêt canadien de l'événement en 2015.

Cette décision stratégique de Red Bull Canada vise à élargir son marché et à faire évoluer le sport dans l'Ouest canadien.

Patrice Drouin, président de Gestev qui a organisé l'événement durant neuf ans à Québec, a confirmé la nouvelle lors d'une conférence téléphonique, mardi. Il dit avoir bon espoir de revoir l'événement à Québec pour une 10e présentation. Aucune date n'est toutefois avancée pour le moment.

« Ce n'est pas un rejet de Québec de la part de Red Bull, au contraire. C'est plutôt le succès de Québec qui stimule le Red Bull à faire vivre cette expérience là à un plus grand nombre de Canadiens en se déplaçant dans l'Ouest pour une année test à Edmonton en 2015, pour ensuite réviser la position et voir quand il reviendra à Québec », a affirmé Patrice Drouin.

La compétition à Edmonton comptera sur la collaboration de Gestev qui possède une solide expertise technique dans l'organisation de l'événement. Gestev pourrait faire appel à plusieurs entrepreneurs locaux pour la seconder.

Québec victime de son succès

Le maire de Québec, Régis Labeaume, n'est pas surpris de la décision de l'entreprise qui était déjà dans l'air depuis quelque temps.

Le maire estime que Québec est en quelque sorte victime de son succès. « On est victime de notre succès parce qu'ils ont tellement atteint leurs objectifs de vente ici qu'ils veulent faire la même chose ailleurs, alors on va leur souhaiter bonne chance », a déclaré le maire qui dit comprendre cette décision d'affaires.

L'épreuve de patinage extrême dans le Vieux-Québec procurait une visibilité importante à la Ville de Québec ainsi que des retombées économiques évaluées à 11 millions de dollars.

Québec mettra ses énergies à trouver un produit de remplacement pour ramener d'autres retombées dans la Vieille Capitale. Des discussions sont toujours en cours pour accueillir des compétitions sportives d'hiver ou d'été, a souligné le maire.

La compétition du Red Bull Crashed Ice a attiré plus de 100 000 spectateurs à Québec cette année. L'événement était par ailleurs télédiffusé dans une dizaine de pays à travers la planète.

PLUS:rc