NOUVELLES

Des statues antiques volées au Soudan

01/04/2014 03:05 EDT | Actualisé 01/06/2014 05:12 EDT

Trois statues funéraires remontant à l'époque Napata (7e-3e siècle avant JC) ont été volées au Soudan, a annoncé mardi le directeur des musées soudanais, illustrant le manque de protection des sites archéologiques du pays, dont certain sont classés à l'Unesco.

"Ce sont de petites statues, d'environ 10 à 15 centimètres de hauteur, mais elles sont extrêmement précieuses car l'ère Napata est l'une des plus importantes de l'histoire du Soudan", a expliqué Abdurrahman Ali à l'AFP.

Les statues, qui datent de 450 avant J.C., ont disparu d'un petit musée à Gebel Barkal, dans le nord du pays, a-t-il précisé. Leur disparition n'a été signalée que trois jours plus tard.

Un journaliste de l'AFP qui s'est récemment rendu sur les lieux avait pu constater que le musée n'était protégé que par un gardien, et que les trésors archéologiques étaient présentés dans des salles mal éclairées, parfois simplement disposés sur des tables.

Le Soudan, riche en sites mal exploités, a obtenu récemment une aide inespérée de 135 millions de dollars du Qatar pour financer des projets archéologiques et améliorer la sécurité des sites.

str-it/cbo/vl

PLUS:hp