NOUVELLES

Afghanistan: 22 tonnes d'explosifs découvertes à quatre jours de la présidentielle

01/04/2014 07:36 EDT | Actualisé 01/06/2014 05:12 EDT

Plus de 22 tonnes d'explosifs ont été découvertes par la police afghane dans la province de Takhar (nord-est), a annoncé mardi le ministère de l'Intérieur, à quatre jours d'une élection présidentielle menacée par les attaques des talibans.

"La police nationale a découvert une cache contenant 22.220 kilos" d'un type d'explosif utilisé pour fabriquer des "bombes artisanales" et perpétrer des "attentats suicide", a affirmé le ministère dans un communiqué.

Cette cachette se trouvait dans un village près de Taliqan, capitale de la province de Takhar, a ajouté le ministère. "Personne n'a encore été interpellé et une enquête est en cours" pour déterminer à quoi devaient servir ces explosifs, selon le communiqué.

Bombes artisanales et attentats suicide sont les armes de prédilection des talibans, artisans d'une violente guérilla en Afghanistan depuis leur éviction du pouvoir en 2001 par une coalition militaire menée par les Américains.

Les rebelles islamistes ont promis de tout faire pour "perturber" l'élection présidentielle, dont le premier tour aura lieu samedi.

Huit candidats sont en lice pour succéder au président Hamid Karzaï, seul homme à avoir dirigé le pays depuis la chute des talibans et interdit par la Constitution de briguer un troisième mandat.

Les insurgés ont déjà ensanglanté la campagne électorale en menant une série d'attaques suicide au cours des dernières semaines. Samedi à Kaboul, le siège de la Commission électorale indépendante (IEC), l'instance chargée de veiller au bon déroulement des élections, a été attaqué pendant plusieurs heures par un commando taliban.

Une résidence d'ONG (deux morts) et un autre bureau chargé de l'organisation des élections (cinq morts) ont aussi été la cible des insurgés au cours de la semaine passée.

us-eg/fw

PLUS:hp