DIVERTISSEMENT

Kraftwerk au Métropolis de Montréal: la magie opère toujours

31/03/2014 01:17 EDT | Actualisé 31/03/2014 01:52 EDT
Patrick White

MONTRÉAL – Le groupe électronique allemand Kraftwerk a prouvé encore une fois dimanche soir sa pertinence avec un concert en 3D qui a ébahi bien des fans au Métropolis de Montréal.

La formation culte des années 1970 et 1980 a revisité des grands succès électro-pop avec des beats actualisés sur des sonorités techno et dance au grand plaisir des 2000 convives.

Kraftwerk a débuté en force à 18h30 (il y avait un deuxième concert à 22h15) avec The Robots, et des projections 3D fort impressionnantes.

La 3D a eu des hauts et des bas durant le spectacle de deux heures. Utile et jouissive à certains moments au plan visuel, mais qui apportait bien peu de chose en règle générale. Le niveau d’attention au plan musical a également été réduit en raison des lunettes 3D et le public dans la quarantaine se parlait peu durant le spectacle.

Il demeure tout de même qu'on a eu droit à une performance de maîtres, dirigée par Ralf Hütter, seul membre fondateur encore actif.

Malgré un pacing inégal, le quatuor de Düsseldorf a fait plaisir aux fans en jouant presque tous ses grands succès, que ce soit Metropolis, Computer World, Computer Love, Man Machine, The Model, Autobahn, Tour de France, Radioactivity (avec un hommage spécial à Fukushima), Trans Europe Express, Boing Boom Tschak, Techno Pop, Musique Non Stop ou Aérodynamik.

Les projections 3D étaient faites sur un écran géant installé derrière les quatre membres du groupe, immobiles durant tout le spectacle et concentrés sur leur console musicale.

Kraftwerk est un précurseur de tendances musicales voire sociales et aussi une formation avant-gardiste qui a influencé les David Bowie, Coldplay et Daft Punk, pour ne nommer que ceux-ci.

Le show de dimanche soir était à la fois émouvant et troublant car on comprend à quel point Kraftwerk, fondé il y a 44 ans, a eu un impact majeur sur la société et sur la musique mondiale en générale. Ils ont eu une vision du monde moderne qui s'est concrétisée à bien des égards.

L’électro universelle et intemporelle de Kraftwerk a marqué les esprits dimanche soir.

Espérons que ce n’était pas leur concert d’adieu à Montréal.

Liste des chansons jouées le 30 mars :

The Robots

Metropolis

Nummern

Computer World

It's More Fun To Compute

Computer Love

The Man Machine

Spacelab

The Model

Neon Night

Autobahn

Tour de France / Tour de France Étape 1

Nachrichten

Radioactivity

Trans Europe Express / Abzug / Metall On Metall

Boing Boom Tschak / Techno Pop / Musique Non Stop

Rappel

--

Aéro Dynamik

Expo 2000

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

data-href="https://www.facebook.com/HuffPostQuebec" data-send="truedata-width="570"data-show-faces="false"data-font="arial">



> Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?

INOLTRE SU HUFFPOST

Kraftwerk