Huffpost Canada Quebec

Élections 2014 - Vote stratégique de musulmans contre le Parti québécois

Publication: Mis à jour:

La Charte de la laïcité est un «calcul électoraliste» qui fera perdre des votes importants à Montréal, à Laval et dans les banlieues nord et sud au Parti québécois, estiment plusieurs associations musulmanes et arabes. Elles ne se gênent pas non plus pour accuser le parti de Pauline Marois d’avoir «créer des blessures profondes» au sein de la société québécoise.

«La Charte a été très mal accueillie, surtout chez les femmes. La plupart se sont senties trahies. Elle pensait qu’elles étaient dans un pays de liberté, explique Haroun Bouazzi, coprésident de l’Association des Musulmans et des Arabes pour la laïcité au Québec. Un certain nombre de musulmans étaient et se disaient indépendantistes : ils ne le sont plus du tout.»

Pour Haroun Bouazzi, le projet de Charte péquiste a surtout blessé les gens «de la deuxième génération» de musulmans et arabes installés au Québec. Pour eux, dit-il, les blessures sont profondes. «Ils vont devoir voter stratégique, cette-fois, et se tourner vers la Coalition avenir Québec où Québec solidaire», poursuit-il.

Porte-parole du Conseil musulman de Montréal, Hajar Jerroumi, va dans le même sens que son confrère. Pour elle, les électeurs doivent voter pour les partis de leurs choix : «sauf pour le Parti québécois.»

«On est rendu devant le fait, avec la Charte, qu’il faut faire un vote stratégique. On est aussi en train de se mobiliser pour voter pour le candidat qui va être le mieux placé pour faire tomber le Parti québécois selon les circonscriptions et régions», explique-t-elle.

Pour Geneviève Lepage, une Québécoise convertie à l’islam, et porte-parole de l’Association musulmane québécoise, «il n’a pas de mot d’ordre » pour l’élection. Mais, dit-elle, les «gens ne veulent pas que le Parti québécois soit élu majoritaire», le 7 avril prochain.

«Les gens se posent la question : quelle est la meilleure option, selon les comtés, pour voter contre le Parti québécois, dit-elle. Il ne faut pas oublier qu’il y a des candidats péquistes qui ont été des défenseurs de la Charte et, pour certains, ils trouvaient qu’elle n’allait pas assez loin.»

Selon Haroun Bouazzi, cette levée de boucliers pourrait «bousculer des circonscriptions» présentement acquises au Parti québécois. Il pense, entre autres, à celle de Crémazie, à Montréal, détenue par Diane De Courcy, actuellement ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles.

«C’est une élection qui pourrait faire bousculer plusieurs circonscriptions, notamment à Laval. Mais, aussi, dans toutes les régions du Québec, dit-il. On est curieux de voir le résultat.»

Des blessures profondes

Deuxième dans les sondages, il est possible que le Parti québécois n’arrive pas à se maintenir au pouvoir, le 7 avril prochain. Or, même si le gouvernement de Pauline Marois est défait, les blessures causées avec le débat entourant la Charte, elles, vont rester bien présentent, estiment les associations.

«Il n’y avait qu’une raison d’être à la Charte. Il s’agissait d’un calcul purement électoraliste. Ce n’est pas une manière responsable de faire un débat de société», accuse le coprésident de l’Association des Musulmans et des Arabes pour la laïcité au Québec.

«Miser sur une minorité pour espérer être élus par une majorité : c’est faire un calcul lâche !, dénonce pour sa part Hajar Jerroumi, se disant convaincu qu’il «s’agissait d’une minorité de gens qui adhère» à cette forme de discours.

«Il y a actuellement une grosse fracture, poursuit-elle. On espère revenir dans la situation qu’on avait avant», espère la porte-parole de l’Association musulmane de Montréal.

Le Collectif Québécois contre l’Islamophobie a décidé, pour sa part, de se faire discret pendant les élections. Il appelle, cependant, ses membres à juger le gouvernement péquiste sur son bilan, qu’il considère faible. «Le bilan est catastrophique et tous les hidjabs, niqabs, kippas et turbans de la Belle Province ne sauraient le voiler!» a affirmé Adil Charkaoui, coordinateur par voie de communiqué.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Les pancartes détournées de la campagne électorale
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Vote stratégique de musulmans contre le PQ - Huffington Post

La seule députée musulmane du Québec quitte son parti politique

Le vote « utile » des arabo-musulmans contre le PQ - Radio-Canada

Une intégriste candidate pour le PQ | Élections 2014 - Blogues

Certains musulmans en faveur de la charte des valeurs | Politique ...

Élections 2014 - Vote stratégique de musulmans contre le Parti québécois

Discrimination à l'embauche : les partis politiques confrontés aux Musulmans et ...

Lettre à Québec solidaire sur la laïcité

André Beaudoin rend hommage à André Drouin

Pour l'amour du Québec... et pourquoi pas de Dieu pendant qu'on y est!