NOUVELLES
26/03/2014 11:12 EDT | Actualisé 26/05/2014 05:12 EDT

Allemagne : un évêque allemand, Franz-Peter Tebartz-van Els, trop dépensier poussé à la démission par le Vatican

dpa

Le pape François a clos une polémique en Allemagne en acceptant la démission de l'évêque de Limbourg, dont les dépenses excessives ont provoqué un scandale médiatique.

Depuis l'automne dernier, en effet, une vive polémique entourait les dépenses encourues par Mgr Franz-Peter Tebartz-van Elst, que la presse avait même surnommé « l'évêque bling-bling ». Ce dernier avait fait rénover le centre diocésain de Limbourg au coût de 31 millions d'euros, au lieu des six prévus.

Au sujet de Mgr Tebartz-van Elst, le Saint-Siège a expliqué mercredi que « la situation existant dans le diocèse du Limbourg empêche l'exercice fécond de son ministère ».

À la suite d'une commission d'enquête, instaurée en octobre dernier et qui a fait entendre plusieurs témoins, le président de la Conférence épiscopale allemande avait remis son rapport début mars au cardinal Marc Ouellet, chef de la Congrégation pour les évêques au Vatican.

L'évêque démissionnaire se verra confier d'autres fonctions en temps et lieu, a déclaré le pape François.

La décision d'accepter la démission de l'évêque de Limbourg a été saluée par la direction de l'épiscopat allemand.

En Allemagne, l'Église catholique (de même que l'Église évangélique) profite d'un impôt du culte par lequel elle peut employer des gens, gérer des biens, et ce, non seulement en territoire allemand, mais aussi dans des pays en développement.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le Vatican en photos