NOUVELLES

«Trop tomboy» à l'école primaire: une petite Américaine de 8 ans se fait menacer d'expulsion

26/03/2014 11:59 EDT | Actualisé 26/03/2014 11:59 EDT
YouTube

Sunnie Kahle, 8 ans, aime le sport, les souliers de course et ses cheveux courts. Son école primaire catholique en Virginie, aux États-Unis, trouve toutefois qu'elle n'est «pas assez féminine» et trouvent ses tenues et son comportement inappropriés.

Sa famille a reçu une lettre dans laquelle il est explicitement précisé que si la petite fille ne se conforme pas aux «standards bibliques» de l'école, elle serait renvoyée de l'école dès l'automne prochain. Ses camarades de classe ne savent pas si elle est un garçon ou une fille, disent-ils, et tout refus de conformité serait attribué à «des pratiques sexuelles immorales, un mode de vie homosexuel ou une identité sexuelle confuse».

«Nous croyons que si Sunnie et sa famille comprennent que Dieu l'a créée femme, et que son habillement et son attitude doivent concorder avec son identité donnée par Dieu, alors le Timberlake Christian School n'est pas la place pour elle», peut-on lire dans la lettre.

Ses grand-parents Doris et Carroll Thompson, qui ont adopté et élevé Sunnie, l'ont retirée de l'école à la suite de cet incident.

«Sunnie sait qu'elle est une fille, mais elle veut faire des activités pour garçons», a déclaré sa grand-mère au USA Today.

«Comment dire à un enfant qui veut porter des pantalons, un chandail et qui sort jouer dans la boue: "Non, tu ne peux pas. Tu dois porter une boucle rose et te laisser allonger les cheveux." Comment on fait ça? Je ne peux pas.»

Les porte-parole de l'école répliquent qu'ils n'ont jamais accusé Sunnie d'avoir fait quelque chose de mal. Ils veulent tout simplement que la famille applique les mêmes standards pour tous les élèves.

VOIR AUSSI:

Comment élever des enfants heureux