DIVERTISSEMENT

ARTV: les Zapettes d'or couronnent des catégories hors norme

25/03/2014 09:18 EDT | Actualisé 25/05/2014 05:12 EDT
Bertrand Calmeau

MONTRÉAL - L'équipe de «C'est juste de la TV», presque entièrement renouvelée pour la saison 2013-2014, a fait ses devoirs en établissant une liste d'artistes et d'émissions qui ont retenu son attention et celle des téléspectateurs en vue de la 6e édition des «Zapettes d'or», qui a attiré 50 pour cent plus de votants qu'à l'exercice de l'an dernier.

Orchestrées par Marie-Soleil Michon, les rencontres hebdomadaires avec Jean-Michel Dufaux, Dave Ouellet et Anne-Marie Withenshaw, la seule dans la continuité, jumelées à la participation des téléspectateurs ont permis d'établir six catégories exclusives aux Zapettes d'or.

Au «Personnage fictif incontournable de l'année», suivent l'«Émission la plus utile de l'année», l'«Éclat de rire mémorable de l'année», la «Personnalité la plus marquante de la télé», le «Prix spécial du réparateur» et le «Grand Prix Ça m'allume».

Les finalistes pour le «Grand Prix Ça m'allume» sont «La Galère», «La Voix», «Les Beaux Malaises», «Série noire» et «Unité 9». Cette soirée de mini-gala aura lieu en direct de la Salle Bourgie du Musée des Beaux-Arts de Montréal, le vendredi 4 avril, 21h, à ARTV.

Le corps, au-delà de ses limites

Dans la série «Corps et monde», le globe-trotter, Philippe Desrosiers s'arrête, cette fois, à Londres, en Angleterre, lieu cosmopolite s'il en est un, berceau des marginaux, là où bien souvent, les modes et les tendances se dessinent. Si on croyait avoir tout vu…

Dans les boutiques de tatouage, au-delà des activités artistiques connues, on ajoute maintenant l'implant microdermal qui consiste en une sorte de bijou (semblable à un pin) dont la partie large est insérée sous la peau laissant la possibilité de varier la partie extérieure selon les humeurs. Plus scientifique, le BrainGate est un dispositif qu'on implante dans la main, par exemple, et qui permet d'avoir accès à son ordinateur instantanément. Un homme et sa femme, munis tous deux de cette puce, communiquent de cerveau à cerveau. Ce qui peut devenir encombrant en cas de divorce.

Parmi les autres phénomènes du jour, on rencontre un spécialiste de l'apithérapie qui consiste à soigner certaines maladies par le venin d'abeilles, la cryothérapie intégrale qui soumet le corps durant quelques minutes à des températures entre -80 et -160°C et le tatouage de l'œil. À TV5, le jeudi 3 avril, 21h.

Fin de saison

Les dernières de saison des téléromans sont, à coup sûr, le signe que l'hiver est derrière nous. Ainsi, «Les Parent», le lundi 31 mars, 19h30, et «Série noire», 21h; «Unité 9», le mardi 1er avril, 20h, et «Mémoires vives», 21h, termineront le chapitre 2013-2014 alors que la cinquième saison de «Trauma», marque la toute fin de la série, l'auteure, Fabienne Larouche, ayant affirmé avoir exploité tous les aspects de son équipe médicale, le mercredi 2 avril, 21h.

Nous ne naissons pas tous égaux, et François Dewerre a longuement réfléchi sur son cas. Victime du syndrome de Treacher Collins, qui atteint une personne sur 50 000, son visage ne répond pas aux normes habituelles. Bien que sa forte personnalité ait fait en sorte qu'il soit parfaitement accepté et intégré dans son groupe d'amis, François entreprend une série de chirurgies qui corrigeront ce mauvais codage génétique. «Le nouveau visage de Coco», le lundi 31 mars, 20h, au Canal Vie.

Robuste, fiable, élégant, le Canadien est le Cheval national du Canada, et pourtant, on le connaît à peine. Menacé d'extinction (il en reste à peine 3000), le producteur du documentaire, Richard Blackburn, en compagnie de Galopin et d'Hannah, a transporté 50 échantillons d'ADN du Canadien, de Québec au Texas, pour fins d'études. Ils ont parcouru 4000 km, franchi neuf chaînes de montagnes et subi des températures variant de 40°C, ce qui prouve la résistance des chevaux. On rappelle que ce cheval est issu de ceux fournis par le roi Louis XIV, en 1665, destinés à la Nouvelle-France. Sans la participation du «petit cheval de fer» au développement de la colonie française, nous n'existerions pas. On souhaite donc sensibiliser les gouvernements et obtenir des subsides dans le but d'assurer la sauvegarde de la race. «La légende du cheval Canadien», à Explora, le lundi 31 mars, 18h.

À RADIO-CANADA: On poursuit la diffusion de films québécois dans le cadre du festival de mars. Ce samedi, 23h10, «Séraphin - Un homme et son péché» de Charles Binamé, et «Curling» de Denis Côté, à 1h40. Le dimanche 30 mars, à 15h, on retrouve «L'incomparable mademoiselle C» de Richard Ciupka, «Marécages» à 22h58, premier long métrage de Guy Édoin, et «Suzie» de Micheline Lanctôt, à 00h40.

À TVA: Le lundi 31 mars, 20h, on assiste à la dernière de la saison 5 de «Yamaska» où, à la suite de la mort de Rachel, on se mobilise pour la prévention du suicide. On s'interroge sur l'avenir du couple Philippe-Réjanne (Denis Bernard, Élise Guilbault), comme prévu, pères et fils partent à l'aventure, Florence (Andrée Lachapelle) s'achète un condo au déplaisir de Julie (Chantal Fontaine). Les choses prennent une autre tournure pour Zachary (Michel Dumont). Il en est ainsi pour «O'», le mardi 1er avril, 21h. La série se termine sur la tentative d'assurer l'avenir d'Agua, le divorce entre Philippe (Louis-David Morasse) et Mina (Noémie Godin-Vigneau) qui s'annonce pénible, de même que la cohabitation de Louisa (Marilyse Bourke) avec Jean-Sébastien (Sébastien Roberts) et les enfants. Gloria (Geneviève Boivin-Roussy) tire un trait sur sa relation avec Andreï (Vitali Makarov) alors que Solange (Micheline Lanctôt) n'aime pas ce qu'elle découvre.

À TÉLÉ-QUÉBEC: Comme bien des boxeurs qui sont motivés par une rage intérieure, ce fut le cas de Jake La Motta, qui est parvenu à gravir les échelons pour atteindre le championnat des poids moyens. Avec Robert De Niro dans le rôle principal, on revient aux années 1940, alors que le jeune pugiliste affiche déjà sa volonté de sortir du lot. «Comme un taureau sauvage» (Raging Bull), de Martin Scorsese, le mercredi 2 avril, 21h.

À ARTV: En dehors de ses extravagantes et spectaculaires prestations, Diane Dufresne se fait discrète. Entièrement vouée à son art, sa vie en est une de discipline à toute épreuve qui se traduit par la peinture quand la scène n'est pas à son agenda. «Lumière sur… Diane Dufresne», le mercredi 2 avril, 21h.

AU CANAL VIE: Au tour de Dany Turcotte de profiter des talents de Marie-Christine Lavoie pour redécorer sa cuisine, à «Design V.I.P.», le vendredi 4 avril, 19h30.

AU CANAL D: Les jumeaux Spitzer ne sont pas seulement diaboliques, mais ils sont cruels. George et Stefan rêvent de faire du cinéma mais, faute de talent, ils choisissent de s'employer à séduire les filles qu'ils violent en prenant soin de filmer leurs prouesses. Ils droguaient les femmes pour en faire leurs esclaves, le temps de réaliser des vidéos. On raconte leur triste stratagème à «Jumeaux diaboliques II / Les jumeaux Roméo», le vendredi 4 avril, 20h.

ZTÉLÉ: La neige nous aura poursuivi jusqu'à l'arrivée du printemps et Mario Jean a voulu savoir comment s'organisait le ramassage de neige dans les rues de Montréal. Équipés d'une machinerie impressionnante, les employés de la Ville s'activent dès qu'il y a l'annonce d'une tempête et à suivre l'humoriste dans les rues de Montréal, on constate l'ampleur de cette véritable course à obstacles. «On va s'coucher moins niaiseux / Le Déneigement», le mardi 1er avril, 19h.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelles séries regardez-vous en 2014?