NOUVELLES

Rencontre des familles catholiques en 2015 à Philadelphie, présence du pape incertaine

25/03/2014 08:46 EDT | Actualisé 25/05/2014 05:12 EDT

Le Vatican a confirmé mardi la tenue d'une rencontre mondiale des familles catholiques à Philadelphie aux Etats-Unis en septembre 2015, soulignant la volonté de l'ouvrir à des participants d'autres Eglises et religions.

Lors d'une conférence de presse à deux jours de la visite du président Barack Obama, l'archevêque de la grande ville du nord-est américain, Mgr Charles Chaput, a précisé que cette VIIIème rencontre des familles aurait lieu du 22 au 27 septembre 2015, à quelques semaines d'un synode (assemblée des évêques) sur la famille, organisé au Vatican.

"Nous prions intensément pour que le pape François soit en mesure de nous rejoindre pour cette célébration", a-t-il dit. Interrogé par les journalistes, Mgr Chaput a rappelé que la présence de Benoît XVI pour la précédente rencontre des familles à Milan en juin 2012 "n'avait été connue que six mois auparavant".

François, depuis son élection en mars 2013, voyage peu. Les spéculations sur un voyage aux Etats-Unis, où il est très populaire et dont les cardinaux au conclave de 2013 ont joué un rôle dans son élection, n'ont jamais été confirmées. Chacun pense à une possible étape aux Nations unies, alors que le pape argentin évoque souvent les grands déséquilibres internationaux.

Mgr Vincenzo Paglia, président du Conseil pontifical de la famille, a exprimé le souhait du Vatican "que la participation à l'évènement inclue de manière large et active les autres églises et communautés chrétiennes, comme aussi des représentants des grandes religions mondiales, de même que des hommes et femmes humanistes qui ont à coeur le destin d'une humanité pacifique et solidaire".

C'est Jean Paul II qui avait lancé en 1994 ces rencontres.

Selon le pape François, la famille est la cellule de base de la société et aide à promouvoir la paix et la solidarité mondiale. Il incite l'Eglise à trouver des réponses à la crise qu'elle traverse, marquée par une explosion des divorces.

Mgr Chaput, qui parlait en présence du gouverneur de Pennsylvanie, Tom Corbett, et du maire de Philadelphie, Michael Nutter, s'est félicité du choix de sa ville, "où les Etats-Unis sont nés comme nation" et dont deux saints sont issus, Katherine Drexel et John Neumann.

"L'Eglise de Philadelphie, a-t-il dit, est une communauté avec un grand besoin de renouvellement, à la suite de la crise des abus sexuels de la dernière décennie. En ce sens, elle est une photograhie de l'Eglise au niveau mondial".

jlv/fka/ml

PLUS:hp