NOUVELLES

Québec: les libéraux creusent l'écart sur les indépendantistes (sondage)

25/03/2014 01:18 EDT | Actualisé 24/05/2014 05:12 EDT

L'opposition libérale au Québec accentue son avance dans les intentions de vote sur les indépendantistes à deux semaines de l'élection législative anticipée dans la province francophone, selon un sondage publié mardi.

Le Parti libéral du Québec (PLQ) est crédité de 40% des intentions de vote, soit 3 points de mieux en une semaine, tandis que le Parti Québécois (PQ) perd 4 points à 33%, selon le sondage de l'institut Léger pour Le Journal de Montréal.

Ce dernier sondage est un coup dur pour la Première ministre indépendantiste Pauline Marois qui a appelé les électeurs aux urnes le 7 avril en pensant arracher la majorité absolue des sièges.

Derrière les deux grandes formations de la politique québécoise, la Coalition Avenir Québec (CAQ) de François Legeault grignote un point à 15% des intentions de vote et enraye ainsi la lente hémorragie amorcée fin 2012. Enfin la formation de Françoise David, Québec Solidaire (gauche), reste stable à 9% des ondés.

Par rapport à janvier, la tendance s'est inversée au profit des libéraux de Philippe Couillard dont près d'une personne interrogée sur trois pense qu'il ferait le meilleur Premier ministre pour le Québec.

Par rapport à un sondage concurrent de l'institut Crop publié il y a tout juste une semaine, la tendance entre les quatre formations politiques est quasi identique, le débat jeudi dernier entre les principaux concurrents n'ayant que peu fait bouger les lignes.

Moins d'une personne interrogée sur deux (47%) pense que le PQ, s'il devait être reconduit au pouvoir, proposerait un référendum sur l'indépendance de la province, un taux parfaitement identique chez les sympathisants du parti indépendantiste, selon l'institut Léger.

Pratiquement la moitié des personnes interrogées (48%) pensent que ce sont les libéraux qui devront former le prochain gouvernement, une tendance assez nette s'est dégagée car ils étaient seulement un quart à penser en ce sens le 15 mars.

Le sondage a été mené auprès de 3.692 personnes de plus de 18 ans entre les 21 et 23 mars.

mbr/jr

PLUS:hp