NOUVELLES

Le PQ veut reprendre Saint-Henri-Sainte-Anne aux libéraux

25/03/2014 04:03 EDT | Actualisé 24/05/2014 05:12 EDT

Depuis près de 45 ans, Saint-Henri-Sainte-Anne a été remportée une seule fois par les péquistes, en 1976. Dans cette circonscription traditionnellement libérale, la lutte pourrait toutefois être serrée cette année.

Un photoreportage de Anne-Louise Despatie Twitter Courriel

Quatre candidats courtisent les électeurs : la députée libérale sortante Marguerite Blais, l'avocate Molly Alexander pour Québec solidaire, un étudiant du Collège Dawson, Louis-Philippe Boulanger, pour la CAQ, et l'ex-conseillère municipale Véronique Fournier pour le Parti québécois.

Aux dernières élections, Marguerite Blais avait gagné avec 38 % des voix. Mais l'arrivée dans la course d'une candidate péquiste bien connue des électeurs au niveau municipal donne de l'espoir au PQ.

Est-ce que Véronique Fournier permettra aux péquistes de franchir la frontière de l'ouest dans l'île de Montréal? Visite dans Saint-Henri-Sainte-Anne, en son et en images :

*** Pour voir le diaporama sur un appareil mobile, cliquez ici

En début de campagne, Jean-François Lisée, responsable de la métropole dans le gouvernement Marois, avouait que le PQ avait dans sa mire au moins trois circonscriptions libérales dans l'île de Montréal, soit :

  • Verdun;
  • Saint-Henri-Sainte-Anne;
  • Anjou.

PLUS:rc