NOUVELLES

LE MONDE EN BREF DU MARDI 25 MARS

25/03/2014 12:00 EDT | Actualisé 24/05/2014 05:12 EDT

Voici le Monde en bref du mardi 25 mars à 04H00 GMT:

KUALA LUMPUR - La Malaisie a levé lundi une partie du mystère sur le vol MH370 en informant les familles effondrées que l'avion était tombé dans l'océan Indien.

Le Premier ministre malaisien Najib Razak a indiqué qu'une nouvelle lecture des observations satellitaires de la trajectoire du Boeing de Malaysia Airlines conduisait aux eaux houleuses situées au large des côtes occidentales de l'Australie, loin de toute piste d'atterrissage.

Cette annonce conclut 17 jours d'angoisse pour les proches des 239 personnes présentes à bord du Boeing, dont 153 Chinois et quatre Français. Elle ne répond pour autant à aucune interrogation quant aux circonstances de la disparition de l'appareil.

PERTH (Australie) - Les recherches aériennes et maritimes du vol MH370 ont été suspendues mardi par l'autorité australienne de secours maritime (AMSA) du fait de mauvaises conditions météorologiques, quelques heures seulement après la confirmation que l'avion s'est abîmé dans l'océan Indien.

TOKYO - La marine américaine a annoncé lundi matin avoir dépêché un système de localisation de boîtes noires dans la zone où se concentrent les recherches sur d'éventuels débris du Boeing de Malaysia Airlines.

LA HAYE (Pays-Bas) - Les pays du G7 ont prévenu lundi la Russie qu'ils étaient prêts à renforcer les sanctions en cas d'escalade en Ukraine, dans un communiqué commun diffusé à l'issue d'une réunion extraordinaire à La Haye.

LA HAYE (Pays-Bas) - Le président américain Barack Obama et ses alliés ont annulé lundi le sommet du G8 prévu en juin à Sotchi afin de sanctionner la Russie pour son intervention en Crimée, d'où Kiev a commencé à retirer ses dernières troupes.

Le G8, dont l'annulation était fortement pressentie, sera remplacé par un G7 à Bruxelles, sans la Russie donc, tandis qu'une exclusion définitive du G8, évoquée avant la réunion, n'a finalement pas été entérinée.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, avait estimé un peu plus tôt qu'une éviction de la Russie du groupe des grandes puissances du G8 après le rattachement de la Crimée ne serait "pas une grande tragédie".

MOSCOU - M. Lavrov a eu lundi une réunion en tête-à-tête avec son homologue ukrainien Andriï Dechtchitsa en marge du sommet de La Haye, contact diplomatique au plus haut niveau entre les deux pays depuis le début de la crise.

NOVOOZERNE (Crimée) - L'Ukraine a décidé lundi de retirer ses troupes de Crimée où l'essentiel de ses bases est tombé en trois semaines d'occupation sous le contrôle de la Russie.

MONTREAL - Une personne développant les symptômes d'une fièvre hémorragique, comme celle provoquée par le virus Ebola, a été hospitalisée au Canada peu après son retour d'Afrique de l'Ouest, ont annoncé lundi les services de santé.

Cette personne a voyagé très récemment dans des pays touchés par le virus, comme le Liberia, a indiqué Denise Werker, directrice adjointe de la direction de la santé de la province de Saskatchewan (Ouest du Canada).

CONAKRY - Après la Guinée frappée par des cas de fièvre hémorragique, dont celle provoquée par le virus Ebola, qui ont fait une soixantaine de morts depuis janvier, six cas suspects d'Ebola ont été détectés lundi au Liberia voisin, dont cinq mortels.

ARLINGTON (Etats-Unis) - Le bilan du gigantesque glissement de terrain qui a dévasté ce week-end un village de l'Etat de Washington, dans le nord-ouest des Etats-Unis, s'est alourdi lundi à 14 morts, 176 personnes étant toujours portées disparues.

LE CAIRE - Près de 700 personnes, dont le Guide suprême des Frères musulmans Mohammed Badie, doivent comparaître mardi devant la justice égyptienne pour répondre de violences ayant causé la mort de deux policiers et d'attaques contre des biens publics et privés, en août 2013.

Lundi, 529 partisans du président islamiste Mohamed Morsi, destitué par l'armée, ont été condamnés à mort pour des violences commises durant l'été, à l'issue d'un procès expéditif sur fond de répression sanglante des islamistes en Egypte.

WASHINGTON - Les Etats-Unis ont fustigé lundi la condamnation à mort prononcée par la justice en Egypte de 529 partisans du président islamiste destitué Mohamed Morsi, exhortant le régime intérimaire installé par l'armée à poursuivre la transition démocratique.

BRUXELLES - La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, s'est dite lundi "extrêmement préoccupée" par la condamnation à mort en Egypte de 529 partisans du président déchu Mohamed Morsi, rappelant que la peine de mort "ne peut jamais être justifiée".

DAMAS - Les rebelles syriens, après une série de revers, ont lancé une contre-offensive d'envergure dans le nord de la Syrie en marquant des points dans quatre provinces, ont affirmé lundi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) et des chef rebelles.

NATIONS-UNIES - L'accès des organisations humanitaires à la population syrienne qui a besoin de secours "reste extrêmement difficile", regrette le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon dans un rapport remis lundi au Conseil de sécurité.

GENEVE - La pollution atmosphérique a tué 7 millions de personnes en 2012 dans le monde et il est urgent de prendre des mesures pour réduire les émissions toxiques, qui provoquent des maladies mortelles, a averti mardi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

WASHINGTON - L'agence Standard and Poor's a abaissé d'un cran lundi la note de solvabilité du Brésil, de "BBB" à "BBB-" en pointant la combinaison d'une croissance économique faible et d'un "dérapage" budgétaire, une décision qualifiée d'"infondée" par le Brésil.

NEW YORK - Les jurés vont entamer mardi leurs délibérations dans le cadre du procès du gendre de Ben Laden, qui a touché à sa fin lundi à New York, l'accusation le dénonçant comme un confident et messager du chef d'Al-Qaïda, la défense le décrivant à l'inverse comme un imam respecté n'ayant jamais été un terroriste.

YOKOHAMA (Japon) - Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) a commencé mardi à Yokohama, près de Tokyo, à plancher sur un rapport sur l'état climatique de la planète, document dont les conclusions s'annoncent pour le moins alarmistes.

emb/jr

PLUS:hp