NOUVELLES

Glissement de terrain dans l'État de Washington : au moins 24 morts

25/03/2014 02:57 EDT | Actualisé 24/05/2014 05:12 EDT

Un texte de Annick Forest

Les secouristes ont retrouvé d'autres corps dans les débris et la boue laissée par le glissement de terrain dans l'État de Washington, portant le bilan à au moins 24 morts, a annoncé le bureau du shérif du comté.

Mardi soir, les autorités ont annoncé avoir trouvé deux corps et en avoir localisé huit autres. Le précédent bilan faisait état de 14 morts.

En matinée, les pompiers avaient indiqué que la liste des personnes disparues comptait 176 noms. Le directeur du département des urgences du comté de Snohomish, John Pennington, a toutefois noté que cette liste allait être révisée au cours de la journée afin de repérer les personnes qui pourraient y être inscrites plus d'une fois.

Les équipes de secours sont de plus en plus pessimistes quant à la possibilité de retrouver des survivants dans les décombres.

« Malheureusement, nous n'avons trouvé aucun signe de vie aujourd'hui », a déploré Travis Hots, chef des pompiers du comté de Snohomish.

L'état d'urgence a été déclaré par les autorités du comté de Snohomish et de l'État de Washington, ainsi que par le président Barack Obama, ce qui a permis de débloquer des fonds pour assurer les efforts de recherche et de sauvetage.

En plus du personnel déjà en place, le chef Hots a annoncé qu'une cinquantaine de membres de la Garde nationale américaine ainsi que 70 membres de l'équipe de recherche et de sauvetage en zone urbaine de l'Agence fédérale de gestion des situations d'urgence (FEMA) se joindront aux efforts mardi.

Travis Hots a souligné que de dizaines de bénévoles locaux participent également aux efforts et que ceux-ci ont été inscrits sur la liste des travailleurs d'urgence. En tout, 200 personnes s'affairent dans les décombres.

M. Hots a par ailleurs demandé aux autres citoyens d'éviter de se rendre seuls sur le site du désastre pour y faire des recherches, car, ne sachant pas qu'ils sont là, les équipes ne pourraient pas les avertir si elles devaient faire évacuer le secteur.

Le chef des pompiers a ajouté que le sol est toujours instable et que lundi, par exemple, des travailleurs ont été évacués d'une zone de recherche le temps d'en réévaluer la stabilité.

De la pluie est prévue au cours des prochains jours, mais cela ne devrait pas ralentir les efforts, selon le directeur du département de la gestion des urgences, John Pennington.

Par ailleurs, une seconde route d'accès vers à la communauté de Darrington, située à l'est du désastre, devrait bientôt être ouverte, selon le directeur des travaux publics du comté de Snohomish, Steve Thomson.

Ce dernier a également déclaré que ses équipes surveillaient le bras nord de la rivière Stillaguamish, dans la zone du désastre. Il a expliqué que le cours d'eau se comportait comme prévu et que, même s'il croit que son niveau augmentera au cours des prochains jours en raison de la pluie, cela ne devrait pas compliquer les efforts de recherche dans la zone du glissement de terrain.

PLUS:rc