NOUVELLES

FC Barcelone: 600 M EUR pour remodeler le Camp Nou

25/03/2014 07:28 EDT | Actualisé 25/05/2014 05:12 EDT

Le stade du Camp Nou, inauguré en 1957, n'est plus adapté au FC Barcelone, estime la direction actuelle qui s'apprête à soumettre au vote des "socios" un projet de rénovation de 600 M EUR pour disposer d'un stade moderne d'ici 2021.

Selon la documentation fournie par le club, la jauge de l'enceinte barcelonaise serait augmentée à 105.000 places contre 99.000 aujourd'hui, avec la pose d'un toit sur la structure actuelle.

Les abords du stade seraient remodelés et le "mini Estadi", petit stade annexe au Camp Nou qui accueille les matches de la réserve, devrait être rasé au profit d'un palais des sports de 10.000 à 12.000 places destiné à l'équipe de basket-ball, qui est également une des meilleures d'Europe.

"Nous avons la chance d'avoir en centre-ville 20 hectares de terrain sur lequel nous avons beaucoup d'installations sportives que nous voulons améliorer", a expliqué à l'AFP le président du Barça Josep Maria Bartomeu.

"Nous avons cerné la nécessité d'améliorer les installations du stade, pour améliorer les accès et (...) pour disposer d'un stade moderne, un stade couvert, où les +socios+ ne soient pas trempés quand il pleut".

- Un "nom de famille" pour stade -

La vétusté de l'actuel Camp Nou, dont 40% de la structure n'a pas été modifiée depuis sa construction, représente un important manque à gagner par rapport aux rivaux européens de Barcelone.

Pour financer son projet, le Barça compte s'appuyer sur ses fonds propres (200 M EUR), sur un crédit bancaire (200 M EUR) et sur l'adjonction du nom d'un partenaire à l'intitulé du stade.

"Notre idée, c'est que le Camp Nou ait un +nom de famille+, c'est une façon de contribuer au financement du projet", a poursuivi Josep Bartomeu.

Quelque 164.000 "socios" sont appelés à voter le 5 avril lors d'un référendum sur ce remodelage, qui pourrait être mené à bien de 2017 à 2021 sans interférer sur le déroulement des compétitions.

Le Barça envisage à cet effet de mener les travaux les plus lourds lors des intersaisons estivales, en demandant éventuellement à la Ligue espagnole de pouvoir jouer à l'extérieur ses trois premiers et trois derniers matches de chaque saison.

Fin janvier, le Real a lui aussi dévoilé un projet estimé à 400 millions d'euros pour remodeler le stade Bernabeu et le doter d'un toit rétractable et d'une nouvelle enveloppe incluant commerces et restaurants.

jed/dla/ig

PLUS:hp