NOUVELLES

Éthiopie: l'homosexualité deviendrait bientôt un crime impardonnable

25/03/2014 05:53 EDT | Actualisé 25/05/2014 05:12 EDT
Medioimages/Photodisc via Getty Images

ADDIS ABEBA, Éthiopie - En Éthiopie, les législateurs s'apprêtent à faire adopter un projet de loi qui inscrirait l'homosexualité parmi les crimes impardonnables en vertu de la loi éthiopienne sur l'amnistie.

La mesure a été largement appuyée la semaine dernière par le Conseil des ministres du gouvernement éthiopien. Les observateurs s'attendent à ce que le projet de loi soit appuyé lors du vote des parlementaires, la semaine prochaine.

En Éthiopie, les relations homosexuelles sont illégales et les personnes trouvées coupables d'en avoir eu sont passibles d'une peine d'emprisonnement pouvant atteindre 15 ans. Une détention de 25 ans peut être infligée dans les cas de personnes infectées par le VIH lors de relations entre personnes de même sexe.

À l'arrivée de chaque nouvelle année en Éthiopie, il est fréquent que le président accorde l'amnistie à des milliers de détenus. Cependant, le projet de loi dont il est question prévoit que le président serait dépouillé de son pouvoir d'amnistier certains criminels, dont ceux ayant eu des relations homosexuelles.

L'homosexualité est criminalisée dans 38 pays africains, soit 70 pour cent du continent, selon Amnesty International. L'Ouganda et le Nigeria ont récemment renforcé les punitions criminelles dont sont passibles les homosexuels.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les pays qui ont dit oui