NOUVELLES

Démocratie Québec réclame des comptes au maire Labeaume

25/03/2014 05:00 EDT | Actualisé 24/05/2014 05:12 EDT

Démocratie Québec réclame des explications et demande à Équipe Labeaume de rembourser les contributions politiques versées par la firme IBI-DAA.

Selon un rapport du Directeur général des élections du Québec (DGEQ), la firme IBI-DAA a utilisé illégalement un système de prête-noms pour financer le parti du maire Labeaume en 2009.

Avant même la sortie de l'opposition à Québec, le directeur général du parti du maire Labeaume, Ronald Gagnon, a confirmé mardi matin que les 3000$ obtenus illégalement seront entièrement remboursés d'ici 30 jours.

Le conseiller de Démocratie Québec, Yvon Bussières, réclame aussi qu'Équipe Labeaume fasse la lumière sur l'embauche d'un cadre à la Ville de Québec qui a contribué au financement d'Équipe Labeaume avant son embauche. « Un des contributeurs, semble-t-il, est cadre maintenant au service de l'environnement. Il faudrait savoir comment s'est faite l'embauche et le vérificateur de la Ville doit se pencher sur cette question », estime M. Bussières.

Selon la vice-présidente du Comité exécutif à la Ville de Québec, Julie Lemieux, l'embauche a été faite « selon les règles de l'art ». « Il y a eu un comité de sélection qui est formé de directeurs ici à la Ville de Québec. Il n'y avait pas d'élu sur le comité et nous, comme comité exécutif, tout ce qu'on a fait, c'est d'entériner la recommandation du comité de sélection », explique-t-elle.

L'opposition souhaite aussi que le vérificateur général de la ville de Québec vérifie si d'autres systèmes de prête-noms ont été utilisés dans le financement des partis municipaux.

PLUS:rc