NOUVELLES

Une statue de Jean Paul II à Sarajevo pour sa canonisation

24/03/2014 11:47 EDT | Actualisé 24/05/2014 05:12 EDT

Une statue de Jean Paul II sera inaugurée à Sarajevo, capitale majoritairement musulmane de la Bosnie, à l'occasion de sa canonisation fin avril, a annoncé lundi l'Eglise catholique de Bosnie.

"On ne doit pas oublier l'homme qui a tellement lutté pour la paix en Bosnie-Herzégovine, pour les mêmes droits pour tout le monde et pour la dignité humaine", a déclaré à la presse l'archevêque de Sarajevo, le cardinal Vinko Puljic.

Jean Paul II avait prié à maintes reprises pour la paix en Bosnie lorsque ce pays était déchiré de 1992 à 1995 par un conflit intercommunautaire ayant opposé Musulmans, Serbes (chrétiens orthodoxes) et Croates (chrétiens catholiques), en faisant 100.000 morts.

La statue du défunt pape, haute de près de 3 mètres, sera installée sur le parvis de la cathédrale catholique à Sarajevo où Karol Wojtyla avait salué les habitants de la capitale bosnienne lors de sa visite en avril 1997.

L'inauguration aura lieu le 30 avril, trois jours après la canonisation de Jean Paul II au Vatican.

Jean Paul II s'était rendu en Bosnie en juin 2003 aussi, cette fois-ci à Banja Luka (nord), la capitale de l'entité serbe de Bosnie.

"Le pape Jean Paul II a parlé de la Bosnie-Herzégovine 263 fois (...) Il avait saisi l'importance de la Bosnie pour le dialogue oecuménique, cette possibilité de cohabitation malgré toutes nos différences", a expliqué Franjo Topic, président de la plus importante association culturelle des Croates de Bosnie, Napredak.

En 2010, lors d'un débat public à Sarajevo, plusieurs participants musulmans s'étaient opposés à ce que cette statue soit érigée, un imam local l'ayant qualifiée de "provocation", alors qu'un autre participant au débat avait menacé de la détruire.

"Je suis persuadé que la majorité absolue des habitants sont en faveur de l'installation de cette statue", a dit M. Topic.

Considérée souvent comme symbole de la cohabitation interethnique, Sarajevo est devenue depuis le conflit une ville principalement peuplée de Musulmans.

rus/fw

PLUS:hp