NOUVELLES

Sommet : Hollande veut une meilleure traçabilité des matériaux radioactifs

24/03/2014 01:19 EDT | Actualisé 24/05/2014 05:12 EDT

Le président français François Hollande a proposé lundi devant un sommet sur la sécurité nucléaire réuni à La Haye la création d'un groupe d'exportateurs de matériaux radioactifs, afin de renforcer la traçabilité de ces matériaux.

Le chef de l'État, selon son entourage, "a proposé de créer un groupe des exportateurs de matériaux radioactifs, à la fois pour identifier les sources et assurer une traçabilité fiable mais aussi le retour des matières radioactives usagées dans leur État d'origine".

Réuni à l'initiative du président américain Barack Obama, le sommet de La Haye qui s'achèvera mardi vise à s'assurer que les matériaux nucléaires ne tombent pas aux mains de terroristes. Plus de cinquante États y sont représentés.

Le groupe proposé par Paris organiserait "des programmes de formation et des échanges sur les pratiques et les technologies", a-t-on précisé de même source.

François Hollande a par ailleurs indiqué devant ses pairs que la France "appuierait les efforts" afin qu'au-delà du prochain sommet sur la sécurité nucléaire qui doit se tenir en 2016 à Washington, l'AIEA coordonne "les politiques de sécurité nucléaire", selon la même source.

D'une manière générale, le président français a appelé à relever "trois défis: lutter contre la prolifération des armes de destruction massive, assurer plus de sûreté au sein des centrales nucléaires et garantir le plus haut degré possible de sécurité des installations nucléaires".

ha/ndy/ai

PLUS:hp