POLITIQUE

Soins de santé nécessaires: le temps d'attente coûterait 1079 $ par patient québécois

24/03/2014 04:10 EDT | Actualisé 24/05/2014 05:12 EDT
PATRICIA DE MELO MOREIRA via Getty Images
People sit in the in Sao Jose hospital waiting room during a doctors strike in Lisbon on July 11, 2012. Doctors are on strike until July 12 with, it is expected, a high adhesion in hospitals. AFP PHOTO/ PATRICIA DE MELO MOREIRA (Photo credit should read PATRICIA DE MELO MOREIRA/AFP/GettyImages)

MONTRÉAL - Une étude de l'Institut Fraser indique que le temps d'attente pour obtenir des «soins de santé nécessaires» coûterait en moyenne 1079 $ en pertes de productivité par patient au Québec.

Au Canada, cette attente entraînerait des pertes de 1202 $ par patient, soit 1,1 milliard $ pour l'ensemble des 928 120 personnes qui ont attendu pour un traitement après avoir consulté un médecin spécialiste en 2013. Ces Canadiens ont attendu en moyenne 9,6 semaines pour leur traitement.

Pour parvenir à ces données, l'institut de recherche a calculé la valeur moyenne du temps perdu durant une semaine de travail pour chacun des patients en attente de ces «soins de santé nécessaires» l'an passé.

L'auteur de l'étude, Nadeem Esmail, souligne le fait que cet aspect du coût de l'attente pour des soins de santé dans l'optique du patient est trop souvent oublié. Pourtant, il s'agit bien d'une perte de productivité et de participation active à la société, a-t-il noté. Et cela peut résulter en une baisse de la rémunération, sans compter un stress accru pour le patient, a-t-il ajouté.

Parmi les autres provinces, c'est la Saskatchewan qui enregistre les coûts les plus élevés pour cette attente, soit 2022 $, suivie du Manitoba avec 1977 $ et de la Nouvelle-Écosse avec 1732 $. La Colombie-Britannique a enregistré un coût de 1191 $.

Le Québec affiche un coût de 1079 $ par patient en attente, soit un coût global de 267,7 millions $. Le temps d'attente y était en moyenne de 10,4 semaines en 2013.

L'Institut Fraser ne donne pas d'explication sur les différences entre les provinces, mais l'on sait que la rémunération, en général, est moindre au Québec que dans des provinces comme l'Ontario et l'Alberta. Les pertes de productivité paraissent ainsi moins coûteuses. Ainsi, la rémunération hebdomadaire moyenne au Québec était alors de 796 $, contre 901 $ en Ontario, par exemple.

C'est l'Ontario qui enregistre le coût le moins élevé, soit 867 $. L'attente y était aussi moins longue entre la consultation d'un spécialiste et le traitement, soit 7,1 semaines.

L'Institut Fraser note que le coût de cette attente au Canada était 6 pour cent plus élevé qu'en 2012. Il était aussi de 2 pour cent plus élevé qu'en 2004, soit l'année où ces coûts avaient été les plus élevés.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques statistiques sur la santé des Canadiens