NOUVELLES

Possible cas de fièvre hémorragique virale sous enquête en Saskatchewan

24/03/2014 06:44 EDT | Actualisé 24/05/2014 05:12 EDT

Un homme qui s'est récemment rendu en Afrique de l'Ouest est en isolement dans un hôpital de Saskatoon avec des symptômes de fièvre hémorragique virale, selon les responsables provinciaux de la santé.

L'autorité de la santé n'est pas encore en mesure d'identifier la nature de la maladie, puisqu'aucun diagnostic n'a encore été confirmé.

Le patient présente une forte fièvre, en plus d'autres symptômes, précisent les responsables.

Le patient, qui avait séjourné dernièrement au Liberia, a été examiné lundi pour un possible cas de fièvre hémorragique virale, a confirmé la médecin en chef adjointe de la Saskatchewan, la Dre Denise Werker, lors d'un point de presse lundi après-midi à Regina.

La fièvre hémorragique virale est un nom générique pour un certain nombre de maladies, plutôt exotiques de l'Afrique, a expliqué la Dre Werker.

Cette fièvre foudroyante se transmet entre les humains par le contact avec le sang, les sécrétions ou les organes des malades. Aucun vaccin ni traitement n'existent pour combattre la maladie.

L'état du patient est assez grave et il a été isolé pour éviter que le virus se propage.

Les responsables provinciaux de la santé voulaient aviser la population que les mesures nécessaires ont été prises.

En attente des résultats d'analyse

Des tests microbiologiques sont effectués au laboratoire national à Winnipeg. Les autorités pourraient confirmer mardi à quel type de fièvre elles sont aux prises.

Par ailleurs, les responsables de la santé publique estiment que le risque de contamination de la population est faible.

PLUS:rc