NOUVELLES

"Fortes chances" d'une rencontre entre Lavrov et son homologue ukrainien

24/03/2014 01:00 EDT | Actualisé 24/05/2014 05:12 EDT

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Andrii Dechtchitsa, a déclaré lundi espérer rencontrer son homologue russe Sergueï Lavrov pour trouver "une solution pacifique" à la crise en Ukraine, en marge du sommet sur le nucléaire à La Haye.

"J'espère rencontrer mon homologue russe Sergueï Lavrov pour discuter comment nous pourrions résoudre pacifiquement" la crise, a déclaré M. Dechtchitsa devant la presse. Il y a de "fortes chances" pour que cette réunion se tienne, a-t-il précisé.

Si cette réunion se tenait, ce que n'a pas confirmé la délégation russe, il s'agirait du contact diplomatique au plus haut niveau entre les deux pays depuis le début de la crise.

"La position du gouvernement ukrainien est d'utiliser tous les moyens pacifiques pour résoudre pacifiquement ce conflit. Mais nous ne savons pas quels sont les plans de la Russie, ceux du président (Vladimir) Poutine", a souligné le ministre.

"C'est pour cela que nous demandons à rencontrer les Russes. Nous voulons savoir ce qu'ils pensent sur l'Ukraine. Nous voulons coexister en paix avec la Russie (...), nous asseoir ensemble et, pourquoi pas, boire de la vodka", a-t-il poursuivi.

"Comme nous ne connaissons pas leurs intentions, la possibilité d'une intervention militaire est très élevée", si "l'on prend en considération les informations du renseignement sur le déploiement de troupes importantes" aux frontières de l'Ukraine, selon lui.

M. Dechtchitsa s'exprimait alors que M. Lavrov devait s'entretenir avec son homologue américain John Kerry en marge du sommet sur la sécurité nucléaire qui a débuté en milieu d'après-midi en présence d'une cinquantaine de chefs d'État et de gouvernement. Les dirigeants du G7 devaient se réunir en fin d'après-midi pour évoquer la situation en Ukraine et une éventuelle suspension de la Russie du G8.

ric-jri/mbr/ai

PLUS:hp