NOUVELLES

Assaut de bases ukrainiennes en Crimée: pas d'informations en Russie

24/03/2014 06:01 EDT | Actualisé 24/05/2014 05:12 EDT

Les médias officiels russes ne mentionnaient pas lundi matin l'assaut donné le même jour en Crimée à une base ukrainienne, alors que les autorités insistent surtout sur des ralliements volontaires aux forces armées russes.

La chaîne publique Rossia 1 évoquait lundi matin les coupures d'électricité en Crimée et les manifestations pro-russes dans l'est de l'Ukraine, mais ne disait pas un mot de l'assaut donné à l'aube par les forces russes à la base ukrainienne de Feodossia, dans la péninsule rattachée désormais à la Russie.

Les agences publiques Ria Novosti et Itar-Tass n'en faisaient pas état non plus, et l'agence privée Interfax a publié une dépêche sur son service spécialisé Interfax-Ukraina mais pas sur son service général en Russie.

Des médias indépendants faisaient état de l'assaut, mais en citant des sources ukrainiennes.

Lundi matin, le ministère ukrainien de la Défense a indiqué que les forces spéciales russes avaient pris d'assaut à l'aube la base de Feodossia en Crimée, faisant plusieurs blessés et entre 60 et 80 prisonniers.

Samedi c'est une opération contre la base de Belbek qui avait fait deux blessés selon la même source, alors que les militaires russes s'emparent des infrastructures militaires de la péninsule les unes après les autres.

Joint par l'AFP, le service de presse du ministère russe de la Défense a affirmé n'avoir aucune information sur un assaut armé à Feodossia.

Interrogé également, un responsable des relations publiques de l'agence Itar-Tass, Dmitri Pertsev, a également déclaré ne pas avoir cette information.

"Nous vérifions pour l'instant cette information. Dès que nous l'aurons, nous la diffuserons", a-t-il dit.

Jeudi, l'agence Ria Novosti, citant les autorités pro-russes de Crimée, avait annoncé que les "commandants et les chefs de 72 unités et navires du ministère ukrainien de la Défense avaient décidé de se rallier de leur propre chef à l'armée russe".

Samedi, l'agence Interfax, citant le ministère russe de la Défense, avait annoncé que 189 unités de l'armée ukrainienne avaient hissé le drapeau russe "dans une atmosphère de liesse".

ml-lpt/nm/ros

PLUS:hp